Raz de marée électromagnétique

Un seul ordinateur vous manque et tout est dépeuplé *… Comme si l’onde ravageuse l’avait frappée dans son sommeil, cette sale bête a rechigné ce matin, refusant carrément de se réveiller. Le coma délibéré, exprès, la vache ! Et sa rébellion en dit long aussi sur ses capacités de domination, ses talents à créer de la dépendance. Quoi, un bug, un éternuement viral, une panne de ces satanées machines, et nous voilà tout coi-tout con ? !

Eh les potes, Jo et JFH, vous les ” adorateurs ” de Jacques Ellul, ce visionnaire, debout ! Parlez-leur aux technos, dites-leur bien à quel point on se sent parfois si seul dans le ” peuple ” informatique. Alertez-les des risques du prochain raz de marée électromagnétique qui ébranle le monde électronique ! Et ainsi préservez-nous de l’engloutissement sous la vague fatale qui anéantira nos mémoires, les vives comme les mortes.

Une fois de plus, c’est le livre qui nous sauvra. (Amen !)

* Proposition de jeu : Quelle est la citation que cette phrase évoque ? De quel auteur ? Et on en reparlera.

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

Le “jeu” reste ouvert et, en effet, il passe par la case Gogol, comme tu dis. Attendons un peu.
Le rapport humain/machine ne saurait être aussi neutre que tu sembles le dire. C’est pourquoi j’ai fait référence à Jacques Ellul, que des spécialistes, dont les apostrophés de mon billet, connaissent mieux que moi; ça nous vaudra peut-être de bons échanges…

Translate »