RAZ DE MARÉE. Ah, ce Schumi, quelle générosité !

Marlboro7Les journalistes et les publics sportifs exultent, une de leurs idoles se déboutonne pour la bonne cause : Le champion automobile allemand, Michael Schumacher, offre 10 millions de dollars pour aider les victimes des raz-de-marée en Asie. Je viens de vérifier le chiffre auprès des agences. Car ce matin, les ondes colportaient un arrondi à 10 millions d’euros, l’Équipe du jour aussi, d’ailleurs. On n’est plus à ça près, soit, mais ça fait donc 7,5 millions d’euros. Là, j’ai besoin d’une calculette, et même il me faut transcrire ça en francs : 50 millions. Et, comme ça dépasse mes neurones comptables, j’en appelle aux centimes d’anciens francs… cinq milliards.

Partant de là, on peut causer, et même dégoiser. La générosité, le don impliquant un sacrifice proportionné à ses ressources, j’aimerais donc savoir ce que cette somme représente pour Schumacher. Je crains que ce ne soit que cacahuètes. Et que, de plus, celles-ci ne finissent par retomber dans l’escarcelle d’origine par la magie de la publicité et la grâce des royalties.

Mais vraiment, ce qui me troue le chose, c’est que des fortunes aussi colossales puissent être amassées dans une seule vie, par un seul homme – surtout s’il n’est jamais que champion !
Lequipe
Or, ce sport-là, les courses de bagnoles, doit sans doute l’essentiel de ses revenus aux ressources publicitaires, et notamment des marchands de tabac, dont Marlboro pour ne pas la citer et tête de marque de Philip Morris, la plus grande multinationale de l’empoisonnement organisé. En d’autres termes, Schumacher, homme-sandwich et homme d’affaires, refile de la main droite une part (combien ?, encore une fois) de ce qu’il a pompé de la gauche aux «larges masses» manipulées et intoxiquées.

Bon, on va croire que je vois le mal partout. Pour un peu j’embrayerais, vroum-vroum, sur le Paris-Dakar, et là je ne répondrais plus de rien. Aussi laissé-je la morale de l’histoire à l’inimitable style, comment dire ?… oui, c’est bien le mot : sportif de Sports 24, saluant «Une inititative personnelle qui prouve une fois de plus que l’Allemand, déjà impliqué dans de nombreuses actions caritatives, a vraiment la main sur le cœur».

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
tomino

“Schumi gagne environ 75 millions de dollars par an, son don représente environ 13% de son salaire annuel (sans compter les autres dons qu’il a pû faire cette année), ce qui si on rapporte à un revenu disponible moyen de 26.000 euros en France selon l’INSEE fait un don moyen de 3.500 euros par français.”
d’accord…sauf que quand il te reste 87% de 75 millions de dollars, tu as moins de problèmes pour emmener tes gamins en vacances que quand il te reste 87% de 26.000 €… c’est juste histoire de ne pas utiliser en aveugle la règle de 3.

Translate »