Florence Aubenas. Du double danger d’être journaliste et femme

FlorencehusseinFlorence Aubenas. J’entendais son père dans le poste, lors de la soirée parisienne de soutien à l’Institut du monde arabe. Émouvant comme la parole de tout père aimant; mais toujours si essentielle, si précieuse. Si par improbable et par bonheur cette parole parvenait jusqu’à la fille, quelle force supplémentaire elle pourrait en tirer! Même si elle ne doit pas en manquer. J’ai connu Florence en 83 et 84; elle était apprentie journaliste au CFJ où j’encadrais les études. C’était une toute jeune femme, gaie, souriante, rieuse surtout – et aussi battante; du genre à ne pas lâcher prise. Son tracé de reporter semblait déjà esquissé. Reporter, c’est-à-dire de cette engeance coriace, au besoin teigneuse, qui laboure d’un regard mordant le terrain du vaste monde.

Mais une inquiétude me rattrape. Car, aux yeux des fanatismes, Florence enfreint en Irak un double interdit: celui du reporter, et celui de femme. Bien sûr, elle le savait, quand bien même elle n’aurait pas déjà “couvert” l’Afghanistan. C’est aussi le sens de son engagement de femme-journaliste. Tandis que cette guerre – comme toutes les autres – se mène comme une affaire d’hommes, au sens hormonal, une affaire de bittes archaïques, pré-historiques. Qu’est-ce qu’une femme viendrait prétendre dans la vaste compétition mondiale où les mâles ne sont pas des hommes, mais des violeurs et des tueurs?

Et justement, elle est là, cette jeune femme; elle dont la seule présence si vivante, même dissimulée sous le voile (en photo [afp] avec Hussein Hanoun al-Saadi – cliquer sur l’image), dénote comme une injure dans la morbidité combattante et machiste. Là réside aussi le grand danger.

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
maroua

bonjour,
je suis lycéenne dans la région de poitiers. Dans le cadre d’un éxposer pour le BAC j’ai choisie le thème du “pouvoir du journaliste (ou reporter) sur le terrain d’évènement important” et j’aimerais avoir votre avis sur le sujet suivant:”pourquoi les journalistes sont il prient en ottage sur le terrain d’évenement important (querre, attenta, …)et pourquoi sont ils craint?
JE VOUS REMERCIE D’AVANCE EN ESPAIRAT QUE VOUS ME REPONDRAI AU PLUS VITE.

Translate »