Les bouffeurs de « rosbifs » plus télévisuels que les bretonnants


Tandis que les « Grands Bretons » sont appelés à voter aujourd’hui, en Bretagne certains trouvent leurs cousins envahissants. Dans sa version immobilière, l’Europe provoque des tensions locales non dénuées de relents xénophobes. Là, certains médias embrayent au quart de tour. Mais ils restent sourds à l’appel des langues régionales. Rien à voir ? Eh ben, voyons voir !

Lire l’article de Christian Le Meut : Communautaristes de tous pays…

Partager

  S’abonner  
M'avertir en cas de

Translate »