Péan et Cohen, « investigateurs sommaires »… selon les juges

2facecach

Les deux auteurs de La face cachée du Monde, Pierre Péan et Philippe Cohen, ont été condamnés jeudi [9/06/05] par la cour d’appel de Paris à 2.000 euros d’amende chacun pour avoir diffamé l’ancien magistrat Eva Joly. Selon les juges, «ils n’ont pas procédé à une véritable enquête afin de vérifier si Eva Joly avait communiqué des informations confidentielles à la rédaction du Monde, ils ont en réalité extrapolé à partir de certaines pièces, certains faits et certaines déclarations”, bref, ils «ont exprimé leur conviction personnelle sur la base d’investigations sommaires opérées sans souci d’impartialité».

Péan et Cohen avaient gratifié l’ex-juge d’instruction d'”honorable correspondant” du Monde, après avoir noté que le quotidien avait “accordé deux pages pour assurer la promotion” de l’un de ses livres. Selon l’avocat d’Eva Joly, cette expression revenait à dire que le magistrat “viole le secret de l’instruction et a des relations de connivence avec Le Monde”, une affirmation attentatoire à son honneur et à sa considération.

La 11e chambre de la cour d’appel de Paris est ainsi revenue sur la décision de relaxe rendue le 27 mai 2004 par le tribunal correctionnel.

Claude Durand, PDG de Fayard, a également été condamné à 2.000 euros d’amende. Les trois prévenus devront par ailleurs payer solidairement 2.000 euros de dommages-intérêts à l’ancien juge d’instruction parisien et faire publier l’arrêt de la cour dans deux journaux. [D’après AFP].

Partager

<span style=

  S’abonner  
M'avertir en cas de
Translate »