Mort de François-Xavier Verschave, pourfendeur de la Françafrique

Verschave

François-Xavier Verschave, le pourfendeur de la Françafrique, est mort d’un cancer le 29 juin, à l’âge de 59 ans. Il était l’auteur de plusieurs ouvrages dont “La Françafrique” (1998), “Noir Silence” (2000), “Noir Chirac” (2002), “On peut changer le monde” (2003) et tout récemment “Négrophobies” (2005).

François-Xavier Verschave était membre fondateur de l’association Survie, un réseau de 1700 adhérents, qu’il présidait depuis 1995. En 2004, il avait co-animé une enquête sur les complicités diplomatiques, financières, militaires et médiatiques de la France lors du génocide des Hutu au Rwanda.

Il n’avait pas craint de s’attaquer directement à Pasqua, Chirac, Mitterrand, Rocard, aux services secrets, à l’armée française, à de puissantes multinationales comme Bouygues ou Bolloré, à certains réseaux de franc-maçonnerie, etc. Dénoncer le néocolonialisme est une chose, en pointer précisément les causes et les conséquences en est une autre : celle qui, précisément, animait l’engagement de François-Xavier Verschave.

→ Photo : Matjules

Partager

Une réflexion sur “Mort de François-Xavier Verschave, pourfendeur de la Françafrique

  • 2 novembre 2006 à 16 h 56 min
    Permalien

    respect pour cet homme et pour bob kennedy

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »