Une réflexion sur “Libé et sa une à deux coups

  • 11 juillet 2005 à 8 h 42 min
    Permalien

    Comme quoi, la facilité des “Une” avec accroches raccoleuses, calembours et autres jeux de mots, ça présente des risques.

    A force de trop vouloir jouer les “malins”, on en oublie peut-être l’essentiel, non?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Translate »