Livre. Au cœur du Nil et de l’essentiel

1bnnil

Comme l’Afrique, avec l’Afrique, le Nil est le berceau de l’humanité. Il faut toujours le rappeler. Lucy, notre grand-mère à tous, se sera presque baignée dans les eaux de ses sources. Bernard Nantet s’en souvient, et nous le rappelle dans son « Histoire du Nil » qui vient de jaillir.

Qui d’entre nous n’en serait pas resté au limon scolaire du fleuve fertiliseur de delta ? Tout comme aux clichés post-napoléoniens nourrissant toujours les grands tirages de l’égyptomanie française ? Or, rappelle l’auteur, le Nil a connu au moins deux histoires : l’égyptienne, certes, et, bien avant, l’africaine. Le Tanganyika, le Kenya, le Rwanda, le Burundi, le Congo, le Soudan et l’Éthiopie sont parcourus par les eaux du plus long fleuve du monde, avec l’Amazonie. D’où le sous-titre : « Voyage au cœur des civilisations », civilisations rencontrées en remontant jusqu’aux sources et eux peuples pasteurs si actuels, hélas, du Sud-Soudan et de la région des Grands lacs. Il ne s’agit pas seulement de traces, mais de ce continuum plus ou moins « heurté » qui relie les traditions de l’Égypte ancienne à celles des bantous défricheurs de clairières et des pygmées de la grande forêt primaire.

Bernard Nantet est archéologue et africaniste, mais c’est aussi le journaliste qui reste à l’affût pour débusquer les traces, voire les plaies de l’Histoire que ravive l’actualité. D’où son important chapitre sur la modernité qui naît en grande partie avec le canal de Suez (1869), va connaître l’éveil des nationalismes, Nasser, l’indépendance du Soudan, puis les guerres et les massacres. Une violence contenue ou débordante, comme les eaux-mêmes du fleuve, tantôt bienfaitrices, tantôt sources – c’est bien le mot – d’enjeux vitaux et d’affrontements les plus mortifères.

Cette « maison commune » à trois cents millions d’habitants – qui seront un milliard en 2050 ! – fait l’objet d’effrayantes convoitises, à l’image de celles qui se trament autour du pétrole. tandis que l’eau est autrement plus vitale. Oui, il s’agit bien d’un pari sur la civilisation. C’est dire à quel point ce livre « de cœur » touche à l’essentiel et nous concerne tous.

Histoire du Nil – Voyage au cœur des civilisations, Bernard Nantet. Éd. du Félin, collect. Histoire et sociétés. 286 p., 18,90 €

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

merci pour tes articles

Translate »