Niger. Deux journalistes du Républicain en prison

Maman Abou et Oumarou Keita, directeur et rédacteur en chef de l’hebdomadaire nigérien "Le Républicain", sont détenus à Niamey depuis le 4 août. Ils encourent 18 mois de prison pour un article publié le 28 juillet sous le titre "Hama lâche l’Occident pour l’Iran".  Le premier ministre Hama Amadou y est accusé de "courtiser à fond les Iraniens", risquant de provoquer une rupture avec les "chancelleries occidentales et de liquider toutes les entreprises appartenant aux Blancs". "Fausses nouvelles" et "diffamation" du gouvernement nigérien, a estimé le procureur.

Selon Mamane Abou, joint par Reporters sans frontières le 5 août, cette arrestation vise à punir "Le Républicain" pour avoir publié, en avril 2006, une enquête sur des malversations et des détournements de fonds au sein de l’administration. Ce qui aurait déclenché un audit des bailleurs de fonds du Niger.

Jugement le 1er septembre. Les journalistes auront alors déjà passé près d’un mois en détention.

Partager

  S’abonner  
M'avertir en cas de

Translate »