« Casse-toi alors pauvre con ! ». De qui cette citation subtile ?

1hamster.1203810085.jpgLe hamster fou a encore frappé ! Hier au Salon de l’agriculture, il a traité un pékin de « pauv’ con ». Certes l’autre l’avait cherché en envoyant paître le président avec les bestiaux en goguette…: « Ah non, touche moi pas, tu me salis ! »… La classe. À en regretter la chiraquie qui, pourtant, n’a jamais fait dans la mondanité, du moins côté cul des vaches. Tout de même, tout populo qu’il se voulait à lever le coude autour d’un saucisson-sancerre, ça avait de la gueule, quoi – enfin, comparé au ci-devant, dirons-nous ma chère…
Voilà le travail : il ne passe pas avec les Africains, pas avec les pêcheurs, avec les métallos, ça va encore, il leur promet la lune… Quant aux paysans, ils doivent le voir comme un châtelain parcourant ses terres en 4×4, saluant de loin son métayer, un « pauv’ con » encore.

Ci-dessous deux images extraites de la vidéo du Parisien. C’est sur Daylimotion.

1sarko.1203810149.jpg2sarko.1203810213.jpg

Partager

1
  Subscribe  
plus récent plus ancien plus apprécié
M'avertir en cas de
MAMANCHU

Partant du principe ou j’ai toujours trouvé que les americains avaient de “la chance” avec leurs présidents … je parle en tant que physique et humour … et que nous avions nous que droit à des présidents trop serieux sans jamais rien pour nous faire rire … ce n’est pas maintenant qu’on en a un qui physiquement est pas trop mal et qui de plus commence à bien nous faire rire qu’il faut s’en plaindre … Et que celui qui n’a jamais dit un gros mot de sa vie lui jete la pierre … Lol … aller … tous les… Lire la suite

Translate »