« Le Monde » donne dans l’antisarkozisme pri­maire. Ain­si sa une du 12 sep­tembre pré­di­sant le plus « grand péril » à la grotte de Las­caux – pour cause d’une visite par­ti­cu­lière. Laquelle a d’ailleurs don­né lieu à une « sor­tie » dont notre fameux pré­sident a le secret.

Comme le signale Domi­nique Dréan dans un com­men­taire ci-des­sous – se réfé­rant au blog des cor­rec­teurs du Monde –, Sar­ko­zy s’est cru malin de com­men­ter sa visite en ces termes : “Le brave néan­der­ta­lien avait par­fai­te­ment com­pris qu’ici, c’était plus tem­pé­ré qu’ailleurs, qu’il devait y avoir du gibier, qu’il fai­sait beau et qu’il y fai­sait bon vivre.”  « Le Monde », en effet, a eu du pif en pres­sen­tant le péril sar­ko­zien mena­çant Las­caux. Néan­der­ta­liens, Cro-magnons, tout ça c’est des sau­vages de la même espèce, des Roms en quelque sorte, dont les grottes gros­siè­re­ment déco­rées tenaient lieu de cara­vanes.  En se mépre­nant sur quelques mil­liers d’années, le brave pré­sident a encore per­du une occa­sion de mas­quer son igno­rance. Ces pul­sions cultu­relles, c’est plus fort que lui.

Share Button