Sa Majesté ordonne. La France baigne dans la Paix et l’Harmonie

L’État c’est Lui. Mais dans quel état, l’État ?! Et la Cour, hein ? Et ce gouvernement allant à vau l’eau : plus de Colbert en mesure d’agir, pas même un Fouquet de chez Fouquet’s – ou alors à l’affût du « remaniement » – le joli mot !

Tout Versailles attend le bon vouloir de Sa majesté. Laquelle, comme il se doit, ordonne. Les gazettes du jour l’attestent : « Sarkozy ordonne le déblocage de tous les dépôts de carburant ». Traduction : Dégagez-moi cette autre racaille ! Car il fut un temps où il serait allé lui-même, de ses blanches mains, ouvrir les vannes au pied des cuves. Comme au temps de La Courneuve à coups de karcher. Tu parles, tu parles.

La veille, son Bussereau de secrétaire aux transports livrait à la télé les fameux « éléments de langage » selon lesquels il n’y avait « aucune station sans essence »…  Le déni comme mode de gouvernement. D’ailleurs il n’y a pas de manifestations contre la réforme des retraites, pas de manifestants – ou si peu ! –, pas de grèves ni de grévistes par conséquent. Tout va au mieux chère marquise. Hortefeux ne se fait pas huer ni insulter à Lyon (“fasciste”, “raciste”). Il n’y a pas davantage de lycées bloqués que de raffineries à l’arrêt ; pas plus de lycéens dans la rue que de camionneurs coincés. En fait, il n’y a aucun problème. Il n’y a même plus de France, plus d’Europe non plus. Plus rien. Enfin la Paix dans l’Harmonie.

PS. Si ce n’est pas tout à fait le cas, on peut toujours essayer cette prière qui vient de me parvenir [merci Michel B.], émanant d’une “camarade communiste” et néanmoins fort dévote… :

Mardi à Marseille. Une tête au bout d'une pique. Bigre !

“Cher Dieu,
Je serai bref.
Cette année, tu m’as pris mon chanteur préféré, Jean Ferrat.
Tu m’as pris mon acteur préféré, Bruno Cremer.
Mon réalisateur préféré, Claude Chabrol.
Et finalement mon sportif préféré, Laurent Fignon.
Je désire simplement te rappeler que mon politicien préféré est Sarko…”

Partager

3 réflexions sur “Sa Majesté ordonne. La France baigne dans la Paix et l’Harmonie

  • 20 octobre 2010 à 20 h 04 min
    Permalien

    Elle est très bien la prière de la camarade, mais comme notre Leader Minimo est un grand leader il a anticipé et il est allé voir le succédané de Dieu sur terre, pas seulement pour lui piquer un chapelet mais aussi pour lui demander une assurance vie. Cette prière ne marchera pas: entre Benoit 16 (qui, Dieu merci, n’est pas un Borgia) et Sarko 1er c’est à la vie à la mort. Consolez vous en pensant que Benoit a 83 ans…Peut être que sa majesté n’ira pas au bout de son règne!
    Quant à la visite d’Hortefeux à Lyon, tu aurais pu aller un peu plus loin et souligner qu’elle n’a donné lieu à aucun événement notable, comme l’indique cet extrait de “A la une”, site du Monde:
    “Alors que le ministre inspectait les dégâts commis dans les magasins, il s’est fait huer par une dizaine de jeunes, qui ont crié sur son passage “fasciste”, “raciste” ou encore “T’es pas le bienvenu ici”. Trois d’entre eux ont été interpellés sur-le-champ par les forces de police qui entouraient le ministre. “La France n’appartient pas aux casseurs, aux pilleurs et aux caillasseurs. Elle appartient aux honnêtes gens qui veulent travailler paisiblement”, a dit Brice Hortefeux. Du côté de la place Beauvau, on minimise l’incident : “La visite de Brice Hortefeux ne saurait se résumer à cela. Trois personnes interpellées, c’est assez classique pour un déplacement ministériel.”

    Répondre
  • 21 octobre 2010 à 2 h 02 min
    Permalien

    Oui, c’est tout à fait ça… D’ailleurs j’ai vu à Toulouse une assez jolie pancarte, il faut que je la mette en ligne!!!
    Son créateur m’a dit: “Elle est dans notre mémoire collective”. Je la sauve de la carte mémoire, et je te dis où elle est déposée…

    Répondre
  • 21 octobre 2010 à 13 h 08 min
    Permalien

    J’ai entendu tout à l’heure sur France Info Que Leader minimo se rend à Bonneval. J’ai grandi pas très loin de là: Cette petite ville était à l’époque connue surtout pour son asile d’aliénés. L’injure suprême c’était “tu es malade, va donc à Bonneval”.
    La visite au Vatican n’a pas débouché sur un miracle essayons Bonneval…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »