© Fran­çois Ponthieu

Je sens bien que les mots, ils saturent les pauvres mots – et leurs lec­teurs avec. Alors, pour­quoi diantre ne pas aller plus sou­vent mater à côté si le monde y est plus beau, plus colo­ré, plus cau­sant aus­si fina­le­ment. A côté, c’est-à-dire là, en voi­si­nage : http://c-pour-voir.over-blog.com/ Chaque jour sa pho­to, ou presque, et réciproquement.

 

Share Button