9
  Subscribe  
plus récent plus ancien plus apprécié
M'avertir en cas de
faber

Bravo ! Ah qu’il est bon d’entendre le Morel et se fendre la poire avec d’autres par radio interposées. Le Morel est bon pour ce qu’on a. Moins rentre dedans que les comiques précédemment lourdés voire lourds parfois, il sonne juste, invente, prend la traversale. Le Francois Morel, encore un Francois, est d’autant vach de chouette que les comiques qui passent du lundi au jeudi sont aussi drôles que de l’eau tiède. La semaine commence bien le vendredi. Entre temps, quelques politiques font sourir, c’est vrai, mais il y a encore du travail.

T’es méchant pour Sophia Arahm (orthographe ?), elle tient largement la route, celle de teigneuse adorable. Les autres,, eux, rament seulement…

Lalali

Moi zossi j’aime beaucoup la Sophia A. : toute en finesse. Morel, c’est la Rolls.

Liliane

C’est à dire que le talent de François Morel, il ne vient pas de rien, il connaît même l’histoire de son pays et t’en fait un rétropédalage d’érudit. Chapeau!!! C’est aussi ce qu’on appelle la culture (ce qui, en général, empêche d’être con).
Liliane

Je twitte donc je facebooke !

Ouais, ben moi pour une fois je n’ai pas trouvé cette chronique excellente… Ok François Morel disait juste, mais en renvoyant ainsi tout le monde dos à dos il s’exonérait de prendre une position un peu plus progressiste, ce qu’il fait parfois avec beaucoup de finesse…
Bon sang, il y a le feu dans la maison, et tous ces politiques ne prennent aucune mesure susceptible de changer quoi que ce soit, ils semblent complètement paralysés et ne savent rien faire d’autre que réciter leur catéchisme (socio) libéral….

Oui, de ce point de vue, la gueulante de Bohringer vient de plus profond. Morel, lui, a fait l’amuseur quand il n’y a pas franchement de quoi se marrer.

Liliane

Ben quoi, si on peut plus se marrer, que va-t-il nous rester… les yeux pour chialer ? !

Ben non Liliane! Il nous reste pas mal de gus pour nous faire marrer en étant méchants: Alévêque, D Porte… et aussi cette fine mouche de Sophia Aram

Translate »