Grand jour : le solstice d’hiver et les dix ans de « C’est pour dire »

C‘est pareil chaque année mais pas toujours le même jour (le 21 ou le 22)  et jamais à la même heure. Ainsi, pour 2014, ça se passe aujourd’hui dimanche 21, à 23 h 03 mn 01 s. À partir de cet instant le jour aura atteint sa plus courte durée. Il ne pourra plus que rallonger… C’est ce qu’on appelle le solstice d’hiver. Et vive la renais­sance du Soleil Invaincu (Sol Invic­tus) ! – qui, rappelons-le, exprime le sens païen de Noël.

Pour le reste, rien ne change et tout change. Ou tout change pour que rien ne change. Déjà l’an dernier, je devisais sur l’événement. L’an prochain itou, du moins je l’espère… Sans jurer de rien, vu que, selon ce cher Montaigne “Tous les jours vont à la mort, le der­nier y arrive”.

le-numéro-dix-avec-le-ruban-signifie-le-dixième-anniversaire-40234269Un événement astral qui est passé inaperçu ; pourtant, il ne s’est produit qu’une fois en une décennie ! Le 13 décembre 2004, en effet, paraissait sur lemonde.fr le premier article de « C’est pour dire », d’emblée avec un dessin du grand Faber. Le propos se voulait alors tourné vers une approche critique des pratiques journalistiques ; il s’est élargi, comme on sait, car à force de taper sur le même clou…

Le compteur de « C’est pour dire » totalise 1 392 articles, et encore, sans celui-là ! On parlait jadis des pisse-copie. L’expression est passée de mode, alors que la chose a atteint un niveau d’énurésie jamais égalé dans l’ère post-gutenbergienne. Est-ce grave, docteur ? Ou bien salutaire ?  Je pencherais plutôt pour un signe de santé.

Plus de mille autres articles alors ? Hum !… Le rendez-vous de 2024 n’est pas garanti (voir le même Michel de Montaigne).

Partager

Gerard Ponthieu

Journaliste, écrivain. Retraité mais pas inactif. Blogueur depuis 2004.

Translate »