« Charlie ». Retour sur images, appel aux Lumières

[U]n 11 janvier bien sûr mémorable. Quelques images ci-dessous (cliquer dessus pour les agrandir) comme matière à questions, pour ne pas tomber dans l’angélisme lié aux grandes communions et à leurs lendemains désenchantés – on se souvient des « Blacks-Blancs-Beurs » portés par l’utopie footballeuse de la Coupe du monde (1998), retombée comme un soufflé. Seize ans après, l’intégration des immigrés demeure plus que problématique : ghettos des BANLIEUES, installation du Front national, islamisme, antisémitisme, désarroi des enseignants, impuissance des politiques. Le tout sur fond de mondialisation libérale dévastatrice avec ses terrifiants corollaires : chômage galopant, guerres de religion et guerres tout court, l’économie aux mains des financiers, abîmes entre riches toujours plus riches et pauvres toujours plus pauvres, pillage éhonté des ressources naturelles, déséquilibres écologiques et affolement du climat planétaire, menaces grandissantes sur les espèces végétales et animales – jusqu’à l’espèce humaine. Seul, ou presque, l’obscurantisme se porte bien. Le pessimisme aussi, quand « les bras nous en tombent ». Ce ne fut pas le cas ce dimanche 11 janvier, pendant ces quelques heures où, pour quelques millions d’humains, « le ciel était tombé sur terre ». Sur terre où il s’agit bien de redescendre et d’y allumer les Lumières.

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

Au milieu de tout ça… J’me sens bien seul.

jesusCharlie

Translate »