“Je suis Charl…”

Ce fameux dimanche, Batman n’était pas d’humeur à batifoler. En approche de la République, croisant  sur son chemin la première manifestante, celle-ci eut l’innocence de vouloir lui décliner son identité.

charlie faberLa photo n’a pas été publiée, l’incident est resté secret et Batman a finalement rebroussé chemin : trop de boulot pour un dimanche.

Pendant ce temps, Faber, lui, manu-fessait, histoire de perpétuer l’espèce irrévérencieuse, sacrilège, iconoclaste et blasphématoire. Il s’expose aux terribles foudres dudit Batman.

charlie dessin faber

© faber

À suivre dans Charlie Hebdo.

Partager
S’abonner
M'avertir en cas de
4 Commentaires
plus récent
plus ancien plus apprécié
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
12 janvier 2015 22 h 31 min

Faber: je ne pige pas tout. Mais bon.

Gian
12 janvier 2015 11 h 16 min

Sur le panneau lumineux du Nasdaq, à New York : “Charlie en portefeuille : achetez !”

Gian
13 janvier 2015 11 h 08 min
Répondre à  Gerard Ponthieu

Cher Faber, il y a eu un affichage lumineux “je suis charlie” à Wall Street, un paradoxe parmi d’autres… Sinon, lis : “Char – lit en portefeuille…”. Amitiés.

Translate »
4
0
Votre commentairex
()
x