Inter­rogé sur Canal +, un défenseur de Mon­san­to, le Dr Patrick Moore, assure que le pro­duit chim­ique con­tenu dans l’herbicide Roundup ne présente aucun dan­ger pour l’être humain.

«Je ne crois pas que le glyphosate en Argen­tine cause le can­cer (de la rate). Vous pou­vez en boire un grand verre et ça ne fait aucun mal, explique le brave doc­teur (en quoi ?) au jour­nal­iste de l’émission Spé­cial Inves­ti­ga­tion.
— Ah bon, vous en voulez ? J’en ai là si vous en voulez», lui demande le jour­nal­iste.

Le bon Dr Moore lui dit oui juste avant de se rétracter : «Bon en fait, pas vrai­ment, recon­nait-il. Je ne suis pas un idiot.» Et de quit­ter le plateau en trai­tant son inter­locu­teur de con­nard. Le lob­by­iste aura per­du sa journée et, espérons, ses primes de ren­de­ment. Allez, à la san­té de Mon­san­to !

Share Button