Herr Diesel, das diktat

TPH_i7N6PWCix-RMQokNYwufEIALe Monde de ce 29/10/15 

Diesel : l’Europe recule face aux lobbys

Après le scandale Volkswagen, la Commission européenne voulait imposer des tests d’émissions de gaz polluants plus contraignants. Les constructeurs automobiles, soutenus par les Etats, ont obtenu de pouvoir émettre 2,1 fois le plafond d’oxydes d’azote autorisé, jusqu’en 2019.

L’Europe, l’écologie, la COP21… Du pipeau. Un déni démocratique. Tirons l’échelle !

Nous serons les derniers, voilà.

Partager
S’abonner
M'avertir en cas de
2 Commentaires
plus récent
plus ancien plus apprécié
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bernard Hocq
30 octobre 2015 15 h 38 min

Aligner les taxes sur le diesel et sur l’essence est déjà un bon début. Attention aux réglementations qui géneront surtout ceux qui sont obligés d’utiliser leur voiture personnelle faute de transports en commun. Si on utilise cinq fois moins sa voiture on polue cinq fois moins et là, le diesel deviendra moins intéressant.
Selon certaines sources un marseillais bénéficie de 30 km de bus et de tram contre 73 km pour un lyonnais (Telerama n°3429. N’est pas plutôt dans cette direction qu’il faut trouver une solution ?

Gian
30 octobre 2015 10 h 36 min

Diesel, das Diktat, und COP 21 noch ein Strohfeuer !

Translate »
2
0
Votre commentairex
()
x