Gerard Ponthieu

Journaliste, écrivain. Retraité mais pas inactif. Blogueur depuis 2004.

3 réflexions sur “17 novembre jaune. La bonne idée <span class="pt_splitter pt_splitter-1">pour se reconnaître, par Faber</span>

  • 17 novembre 2018 à 9 h 32 min
    Permalien

    Évidemment, Faber résume de “façon magistrale” une des réalités, …à mourir de rire, “jaune”.
    Et vous pouvez aller au plus important “Café du Commerce” existant : https://www.facebook.com/blocage17novembre
    La masse de commentaires, (que n’aurait jamais un journaliste, envoyé sur commande “anglée” chez deux ou trois des protagonistes contradictoires de l’affaire), est a franchement étudier.
    Pour un photographe c’est plus difficile, l’image d’anonyme virtuel souhaitant d’abord négocier financièrement leur “Droit” à l’image est ubuesque.
    Sinon, de ma fenêtre, rien… Pas le moindre gilet bloquant la rue.

    Répondre
  • 17 novembre 2018 à 11 h 01 min
    Permalien

    Il y a un précédent troublant : en 14-18, les munitionnettes attrapaient un ictère dû à la manipulation de l’acide picrique, explosif dont elles chargeaient les obus, ce qui ne les faisait pas rire sinon jaune, et il n’existait pas encore de vaccin anti-amaril pour prévenir la fièvre correspondante ; il y a aussi les jaunes briseurs de grève, qui peuvent aussi être asiatiques, le corps jaune du follicule de Graaf, le jaune de l’oeuf qui cohabite avec le blanc comme sur le drapeau du Vatican, pour ne rien dire de John Wayne…

    Répondre
  • 17 novembre 2018 à 19 h 02 min
    Permalien

    Sacré Faber, t’es le meilleur ! Plantu peut aller se rhabiller!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »