Disponible. Pédophilie : de la chute de Matzneff à une lecture sexo-politique de l’après-68

Il y eut un « avant » et une certaine « affaire Matzneff »… Il y eut aussi un bouquin de Gérard Ponthieu sur ladite affaire, et un méchant virus pour en contrarier la diffusion. Et il y a maintenant : Pédophilie : de la chute de Matzneff à une lecture sexo-politique de l’après-68 est désormais disponible dans les bonnes librairies. On peut aussi le commander (14 euros – chèque ou CB) directement aux Éditions libertaires : https://editions-libertaires.org/?p=1740

“Je m’y interroge sur l’impunité qui a entouré les affaires de pédophilie dès après Mai-68, et en particulier sur cet « air du temps » qui a permis la complicité d’une certaine élite dont, entre autres, Sartre, Beauvoir, Foucault, Hocquenghem, Schérer, Duvert, Sollers, Cohn-Bendit, Pivot, Finkielkraut, Bruckner, July… et Dolto. Par là-même, je mets en évidence le rôle déterminant de Libération, de l’émission télé Apostrophes et également d’une revue comme Sexpol, que j’ai créée et dirigée de 1975 à 1980. À ce titre, j’ai mené une analyse sexo-politique qui conduit à une lecture très actuelle de notre société. Bien sûr, ces pages sont dédiées à Vanessa Springora, auteure du Consentement, qui a ouvert la brèche.” [GP]

Si vous le pouvez, merci de contribuer à la diffusion de cet ouvrage.

[101 pages – Illustrations – 14 € – ISBN : 978-2-900886-12-0 ]

 

Sommaire

– Préface de Jean-Marc Raynaud : Du chien et des puces !
– Une affaire, et tant d’autres…
– Un jeu de société dénommé « Interdit d’interdire »
– Libération des pulsions, libération du Marché roi
– Le cas Dolto : un désarroi face à la perversion
– « De l’exécrable à l’exquis », le vénéneux Tony Duvert
– « Libération », sac à déjections
– Cohn-Bendit, Dany-la-braguette
– Allemagne : Cohn-Bendit encore
– Pivot, un flirt avec l’air du temps
– Finkielkraut « stimulé » par Tony Duvert
– Pédophilie au nom de l’art, du luxe et de la publicité
– La revue Sexpol et la réalité de l’homme pathologique
– Portrait. L’archange Gabriel qui se croyait intouchable
– Florilège illustré, extraits du site de Matzneff et morceaux choisis
– Envoi. À celle qui a osé « peindre Picasso »

Partager
S’abonner
M'avertir en cas de
9 Commentaires
plus récent
plus ancien plus apprécié
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Salutaire bouquin ! Autour de l’affaire Matzneff elle-même, j’ai particulièrement apprécié le lien établi, et argumenté, entre “libération des pulsions” et celle du Marché roi. De Libé aux Échos, du Monde à l’Expansion et tout le cortège mondialiste.

Gérard Ponthieu, pour remettre les pendules à l’heure. Il y a livre et Livre, certains font l’effet d’une claque salutaire, on en sort bouleversé, remué de pied en cap, dégoûté , Pédophilie de Gérard Ponthieu est de cette trempe. Je suis resté muet, incrédule devant les preuves à charge, quelques grands noms, certains admirés, qui sous couvert de provocations, de prétendus consentements, d’air du temps, de slogans dévoyés comme « un Jouissons sans entrave » à l’usage des pervers, se révélèrent au mieux complices au pis acteurs de ce massacre des innocents que fut, dans les années soixante-dix et quatre-vingts… Lire la suite

Je viens de remarquer en consultant votre site que la revue SEXPOL a été numérisée par MIEL. Je suppose que vous n’êtes pas au courant, mais ce site est carrément pro-pédophile. Je donne des preuves à ce sujet sur le topic “l’anti âgisme, prétexte à la pédophilie”. Outre la dénonciation de “l’hystérie anti-pédophile” il y est préconisé de montrer des images pornographiques aux enfants en les commentant avec eux, voire de faire l’amour devant eux, “pourvu que ce ne soit ni violent ni pervers” (?!) On peut y trouver le livre de l’enseignant (en école primaire) pédophile Jules Celma, qui… Lire la suite

Le bouquin est-il disponible à la librairie anar Publico ?

C’est mon compagnon, le libraire de Publico, qui m’a conseillé ce livre qui nous a beaucoup intéressés. Il en a parlé dans une émission sur Radio libertaire, Lundi matin (disponible en podcast). J’en ai parlé également sur le forum libertaire, dans le topic “L’anti âgisme, prétexte à la pédophilie”.

Ce n’est pas l’Esprit de Mai qui a généré des pédophiles, ce sont d’abord des structures psycho-sexuelles perverses, délétères qui ont profité d’un air du temps plus favorable pour mieux se manifester (« interdit d’interdire »/ « jouir sans entraves »). Par contre, plus intéressant, constatons que Matzneff entre autres, a pu se prévaloir du soutien de tout un milieu social notamment littéraire, artistique, intellectuel qu’il convient d’interroger jusques y compris l’amnésie, l’amnistie permanente des instances policières et judiciaires… Comment expliquer, et l’enquête de G.PONTHIEU l’évoque suffisamment, l’inaudible défense des PIVOT (« à l’époque la littérature passait avant la morale ») des FINKIELKRAUT/BRUCKNER ( « on est… Lire la suite

Translate »
9
0
Votre commentairex
()
x