Thierry BRETON. Soyons généreux, osons la souscription nationale !

Statuepasteur

Hier, selon les infos, Thierry Breton devait gagner « six fois moins » à Bercy qu’à France Télécom. Ce matin, sur les radios, c’est monté à « huit fois moins ». Qui dit mieux ? À ce train-là, ce n’est plus un philanthrope qui débarque à l’Économie mais un nécessiteux. Je suggère qu’on lui sacrifie aussi un jour chômé. Pourquoi par le 1er mai ? Ou alors, osons carrément la souscription nationale. Soyons généreux, merde !

Partager

Une réflexion sur “Thierry BRETON. Soyons généreux, osons la souscription nationale !

  • 28 février 2005 à 20 h 54 min
    Permalien

    Moi ce que j’ai preferé c’est le sujet ce matin au 7-9 sur le ministre de l’economie pourra t-il payer ses impots et peut-il s’arranger quelque chose. Il devra en discuter avec ses percepteur… RIRIRRIREEEEEE
    Oui il a de quoi payer se impots, et oui il s’arrangera quelque chose. Il est pas ministre pour rien, le pouvoir politique et économique sont réunis, aux abris!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »