Je m’énerve 1. France Inter : 23 minutes sur le pape, même pas mort. Deux sur le Sidaction !

Un 1er avril comme jamais, entièrement rendu à l’horrible attente. Du moins sur les ondes – et autres médias d’ailleurs. Ëtre prêt, vingt dieux ! Les guetteurs de niouses ont l’œil rivé sur le Vatican et Monaco. Match contre VSD, on l’a dit. Mais aussi tous les «spéciaux» envoyés comme sur ze tsunami. Ce midi, le “13 heures” de France Inter, radio de service public d’une République encore laïque, a consacré 23 minutes à l’agonie du pape. Et deux au SidactionVous pouvez toujours envoyer vos dons», sic).

J’aurais mieux vu l’inverse. Afin de rétablir une hiérarchie de l’information plus conforme à l’Histoire. Après tout il n’est pas mort (à l’heure où je m’excite au clavier), et ne mourra jamais du sida. Pas comme ceux, par milliers en France, par millions dans le tiers-monde [je maintiens l’appellation «tiers-monde», oui !], qui lui doivent – au moins indirectement par ses propos meurtriers [je maintiens aussi le mot] – leur mort ou leurs souffrances.

→ Tant de convention peureuse, un tel suicide journalistique… Les pantoufles m’en tombent «des bras»…

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
demangou

Le Pape ou le Sida.
MOi je préfère la culture de la vie et de l’amour vrai; pas celui du “kleenex”. le sida c’est laffaire de tous et surtout de chacun , respecter celui ou celle a qui on fait l’amour c’est cela l’essentiel.
Le Pape à toujours opté pour la sexualité libre dans le respect de l’homme et de la vie.Il faut voir l’évenement de la mort du Pape comme un évenement qui touche la planète entière toute les religions le reconnaissent comme un un grand homme.
la culture générale c’est important pour la tolérance.

Translate »