Pourquoi et de quoi ont-ils si peur ?

J’aimerais bien comprendre. Quelqu’un dans les médias peut-il m’expliquer : qu’est-ce qui affole tant les rédactions (mais qui, au juste, dans ces rédactions ?), et à ce point, avec ce satané référendum ? Pourquoi tant de fureur oui-ouiste ? Serait-elle d’ailleurs non-iste qu’elle me m’en inquiéterait pas moins.

Alors que les pronostics donnent le coude à coude, la plupart des médias dominants prennent délibérément option pour le oui. Quelles forces obscures les poussent-ils à tant d’impudence/imprudence en se mettant ainsi à dos au moins la moitié de leur lectorat ? Mystère… D’autant qu’en général, ces quotidiens, et en particulier les régionaux et départementaux, sont passés maîtres dans l’art subtil d’éviter les prises de position trop visibles. Quelles acrobaties n’accompliraient-ils pour éviter de prendre parti dans la moindre affaire locale un peu sensible, sinon dérangeante envers institutions ou notables ! 2prov200505Ici, c’est La Provence, à Marseille, qui persévère dans son engagement oui-ouiste (voir « La Provence », le oui à fond la campagne). Sur cette page « J – 9 » grand format, seuls deux petits articles évoquent des partisans du non. L’un (en haut à droite) pour annoncer une réunion dans cinq jours ; l’autre (en bas à droite) pour refléter le non du PCF. On dira qu’il y a (en bas à gauche) quatre échos qui inversent le rapport – hmm…: le oui de Rocard, et les non de… Le Pen, Mégret et… le comte de Paris ! Oui mais, l’article principal c’est du «pour et contre», non ? Que nenni! : il s’agit d’un débat dans un hôtel entre quatre députés européens de la région (trois pro et un souverainiste), débat qui a été chahuté par des opposants. 1sudouestLà, c’est Sud-Ouest, quotidien bordelais, qui truque carrément une photo pour gommer un NON arboré sur le maillot d’un des organisateurs d’ «Avis de KO social», un festival organisé à Bègles. «Décision malencontreuse», s’excuse le directeur de la rédaction qui dit veiller «scrupuleusement à l’équilibre». Ça se faufile dans les moindres failles, ces scrupules médiatico-corrects. Ça, ce sont mes dernières et personnelles observations outrées. Mais voyez celles du CSA lui-même, qui a envoyé jeudi plusieurs mises en garde (procédure avant sanction). Dans le collimateur du Conseil supérieur de l’audiovisuel pour cause de «sous-représentation»: – France Info : Verts, FN, UDF ; – France Inter : PCF et partisans du non ; – Europe 1 : UDF, FN, Verts, non-istes de l’UMP ; – LCI : FN, Verts, PCF, non-istes. Voyez aussi la façon dont Serge Halimi, dans Le Monde diplomatique de mai, résume la notion médiatique de l’équilibre : « Quoi, le peuple des Lumières, qui dispose à la fois pour son instruction des chroniques favorables au « oui » d’Alain Duhamel, de Dominique Reynié et d’Alexandre Adler, des questions militantes en faveur du « oui » de Stéphane Paoli, de Jean-Pierre Elkabach et de Christine Ockrent, des émissions politiques animées par des partisans du « oui » sur France Inter (« Feux croisés »), sur LCI (« Ferry/Julliard ») et sur France Culture (« La rumeur du monde »), des éditoriaux favorables au « oui » de Libération, de Paris-Match et d’ Alternatives économiques, mais aussi de Charlie Hebdo, du Figaro et de Courrier international, des décryptages du texte constitutionnel biseautés dans le sens du « oui » de France 3 (« Pour un oui ou pour un non »), du Monde (Henri de Bresson) et d’Arte – ce peuple oserait, malgré tout cela, répondre « non » ? » En effet, ce serait à désespérer de la fonction éducatrice des médias.

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
Meneldil

“C´est en effet du journalisme métaphysique, ou plus simplement, une soumission totale au pouvoir de l´empire etatsunien. (les cambodgiens étaient communistes, mais pas les indonésiens qui étaient seulement fascistes) ” Hohoho, l’habituel “Les stazunis, ils sont tous méchants. Même que c’est mon papa qui me l’a dit.” C’est bien, tu y es presque. Puis-je me permettre de te rappeller que pendant 50 ans (au bas mot), les médias français ont soutenu toutes les formes de dictature communiste ? De Staline à Pol Pot, de Castro à Ho Chi Minh, ils ont tous était décrit comme les sauverus du XX° siècle,… Lire la suite

Translate »