Le « petit prof » Chouard taille des croupières à Guetta et à France Inter…

1referendum_3

Je vous remets un coup de Chouard, Étienne, et son site. Parce qu’il vient de mettre en ligne [21/05/05] la réponse qu’il adresse à Guetta, Bernard, oui celui qui nous enfume grave tous les matins à coups d’homélies (mais on n’est pas obligés!). Je ne vous en dis pas plus, vu que l’Étienne fait la démonstration point par point, sinon mot par mot, de la mauvaise foi du chroniqueur.

Le « petit prof’ » provençal – au sens où l’on a jadis parlé des « petits juges » à propos de grandes affaires –, n’en peut tellement plus qu’à la fin de l’envoi, tel Cyrano, il touche :

« […] Je peste dans mon coin de tant de partialité, Bernard : je vous trouve parfois complètement malhonnête. J’aimerais, (mais c’est trop tard, vous aurez triché jusqu’au bout), que la chaîne vous accompagne d’un autre chroniqueur qui s’oppose à vous, qui vous complète, qui vous équilibre. La triche, Bernard, c’est de parler seul sur notre chaîne publique avec un point de vue aussi partisan, aussi méprisant pour (au moins) 20 millions de personnes (puisque nous sommes 41,5 millions d’électeurs).
« Sans rancune tenace, mais avec amertume quand même.
»

Cliquez là, vous ne serez que le 650.000e visiteur du parapentiste de Trets qui a su prendre de la hauteur citoyenne au-dessus d’un texte qui en manque à bien des égards.


…et un jeune honnête homme de droite dit non à la Constitution… et à Raffarin

Autre curiosité valant le détour, venue cette fois du clan Raffarin, oui ! Ce sont des propos d’un honnête homme de droite qui se présente ainsi :

« Je m’appelle Thibaud de La Hosseraye, j’ai 28 ans et une formation à la fois commerciale (HEC, spécialisation « Europe ») et philosophique (D.E.A). Sur les mérites supposés de ces diplômes (et, peut-être, d’un prix de l’Académie des Sciences morales et Politiques), j’ai été recruté en décembre 2004 par le club Dialogue & Initiative pour participer bénévolement à leurs travaux. Laboratoire d’idées du courant de pensée de Jean-Pierre Raffarin, donc véritable « brain trust » du Premier Ministre,… » Suite sur son site où il publie le « Témoignage d’un revenu du Oui, suivi d’un inventaire d’arguments inédits (à sa connaissance à l’heure de leur mise en ligne) en faveur du Non ».

« C’est donc, précise-t-il, la prise de conscience que cette Constitution avait pour fonction d’être un écran de fumée constitutionnalisant une idéologie déterminée, qui m’a conduit à y voir un grave danger pour la démocratie et qui a converti mon « oui du cœur » en un « non de raison ».

Ce travail approfondi est édifiant et utile car il permet de croiser son propre jugement de manière dialectique avec un argumentaire orienté libéralisme – dont il donne en passant une intéressante définition…

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
Sabin

Et où voyez-vous que c’est déjà largement entamé ? o_O

Translate »