Pourquoi « Libé » a fait dans mes bottes !, par Faber

1libL’Europe KO debout, c’est le titre du jour, ce lundi 20 juin, du journal Libération ! Titre qui peut sans problème être repris par le Monde, le Figaro ou France Soir. Fidèle abonné, je jette l’éponge, Libé ne me parle plus, j’arrête là. Libé et sa Florence Aubenas et son Hussein au Bourget (480 000 visiteurs les yeux au ciel pour applaudir des avions de guerre), je rêve ! Quoi ? J’entends déjà de braves types me traiter de gauchiste, baba, bref, ancien lecteur de Libé, pourquoi pas ! Ah la vache, ce sacré Libé que j’ai vendu, que j’ai lu, que j’ai aimé partout, beurkkkkk ! 1figaro200605Pourquoi une fois de plus la rédaction siffle t-elle avec la meute ? Diffusant sa bonne dose de pétoche, encore mal remis du NON à l’Europe. Mais Libé, c’est toi qui est KO debout, c’est toi qui a peur, c’est quoi qui sème le doute, c’est toi qui dit merci à Chirac pour la libération de Florence et Hussein, c’est toi qui freine mes envies, mes utopies, mes désirs tout simplement. Il y a des potes qui vieillissent mal, qui vont manger à d’autres tables et qui, une fois qu’ils changent de femmes ou d’actionnaires, changent de trottoir. Eh bien tant pis pour toi Libé!, un jour je te retrouverai chez mon coiffeur, entre Paris Match et La Vie du Rail ! Tchao ! Je retourne à mon jardin, mes copains, mes illusions, ma soif d’autre chose, d’un ailleurs, d’un possible que tu ne connais plus!

→ Images. La une de Libé → Et à la une du Figaro. Même 20 juin, même sujet. Même punition infligée aux nonistes coupables.

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
Salade

Puisque alain pédale dans la choucroute de la frustration.
Je fais choquer:
après le référendum (les causes du non ne m’intéressent absolument pas ici), ceux qui ont le plus défendu la France face à l’Angleterre sont:
Chirac, Villepin et Juncker.

Translate »