Médias et politique. Le Monde a bien le droit de rouler pour Sarkozy. Mais…

1sarko_1

Y a pas que les médias dans la vie… Y a aussi la politique*. Aujourd’hui, j’ai comme une envie de ça, la politique. Pour en jaser, hein. Car il y a matière à. Et en plus je pars des uns pour aller à l’autre, alors…

Par exemple, mais pas par hasard, je pars du Monde pour allez à Sarkozy. Le journal de référence semble nous rejouer la Balladurienne en retentant le diable avec son jeune lieutenant d’alors. Tant qu’à faire, soyons « résolument modernes » et misons sur le meilleur bourrin du moment. Pas un jour, ou presque, sans que la chiraquie n’en prenne plein la tronche ; c’est vraiment haro sur le baudet. Et Plantu n’est pas en reste ! Même s’il se paie Sazkozy en Iznogoud assassin, il n’en demeure pas moins que l’idée suit son chemin – selon le principe de naturalisation, très à l’œuvre, justement, dans la machinerie médiatico-politique –, selon laquelle le successeur « naturel » est en place. Pratiquement pas un dessin qui ne sacralise le couple infernal, dans toutes les positions que fournit, d’abondance, l’agitation du ministre-président de l’UMP.

Soit, pour un Plantu qui prend le train de la rédaction en marche – son talent ne saurait cependant tout excuser. Mais la rédaction et, plus en amont sur ce chapitre, la direction mènent conjointement une étrange campagne, ma foi fort peu journalistique. Pour avoir lu quelques ouvrages très critiques sur le quotidien du soir, on (je et quelques autres…) ne va pas s’en étonner outre mesure. S’en offusquer, oui, toujours ! Au nom de l’éthique professionnelle dont Le Monde aime à se référer – la «référence».

Lire l’article

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

Le journaliste, Xavier Ternisien, du “Monde”, spécialiste es Islams selon lui-même, propose un blog, disponible sur “Le Monde”, “1001 et jours”…

Il a publié deux ou trois notes concernant Sarkosy : comparé à Bonaparte, pour, bien sur, en faire l’éloge !

Suite à deux actes de censure de sa part, ainsi qu’à la diffusion d’un article sans la moindre mise en perspective, j’ai adressé une lettre publique et ouverte aux deux directeurs de la publication.

Translate »