Katrina. Mais qu’ont fait les médias ?

« La catastrophe du bayou n’est pas un désastre naturel. Bien des catastrophes pourraient être évitées si les médias de masse portaient une plus grande attention aux véritables enjeux politiques. » Le Québécois Nicolas Binette ne manque pas d’interpeller les médias là où ça peut faire mal. Voici son article mis en ligne sous le titre : Nouvelle-Orléans: la responsabilité des médias.

06« Clarifions d’abord une chose : la catastrophe de la Nouvelle-Orléans n’est pas un désastre naturel. Sa véritable cause est purement technique; une digue a cédé, causant l’inondation de la ville. La presse n’hésite pas à faire porter le blâme à l’administration en place aux États-Unis, en insistant sur la lenteur des opérations d’urgence. Ceci occulte la responsabilité des médias de masse par rapport aux enjeux nationaux. Une pratique plus responsable de leur rôle au sein de l’appareil politique pourrait servir à éviter de telles horreurs.

Lire tout l’article

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

Au risque de sembler obsédé, monomaniaque etc… (ce que pourtant je ne suis pas, puisque ma démarche au sujet de l’équité et l’efficacité linguistique est insérée dans plusieurs autres, dont elle n’est qu’un moyen, mais bref). Au risque donc, je me permettrai de dire que je partage totalement le point de vue de cet article, et je l’étendrai à une autre incompétence de la presse. C’était en effet à la presse de se saisir de cette question de la nécessité de solides digues. Et ce serait aussi le rôle de la presse d’enquêter sur la véritable faisabilité des projets complètement… Lire la suite

Translate »