Compter les blogs et les blogueurs: mission impossible ?

par Jérôme Blouin
L’agence-conseil Heaven publie sur son blog une mise au point suite à l’enquête du Monde [« Un Français sur dix a créé son blog sur Internet », 04/01/06] dont j’ai aussi parlé [Des blogueurs par millions : une chance pour le métier d’informer], sans avoir assez recoupé leurs informations. Voici donc quelques-unes des précisions apportées par Jérôme Blouin.

«
Il y a, dans l’article du Monde, information factuelle et information
déformée, parce que tronquée, trop vite lue ou mal comprise.

Pour exemple, les propos attribués à Heaven dans l’article du Monde sont coupés ou sortis de leur contexte.

>> Lire l’article.

Partager

Une réflexion sur “Compter les blogs et les blogueurs: mission impossible ?

  • 6 janvier 2006 à 16 h 05 min
    Permalien

    Quand j’ai lu qu’1 Français sur 10 avait créé un blog, j’ai imaginé : un wagon de métro bondé, une centaine de personnes, une dizaine de créateurs de blog. Multiplié par le nombre de wagons de la rame, par le nombre de rames sur la ligne et par le nombre de lignes…

    S’il ne m’est resté qu’une règle de mes cours de maths au lycée, c’est de toujours vérifier qu’un résultat est logique, censé. Ce Français sur 10 ne me le paraissait pas – une visite à la source de l’information vient de me le confirmer.

    Ô oui, rien ne vaut le support papier. Mais si c’est pour écrire n’importe quoi…

    Quant à la compétition écrit-écran, elle ne date pas d’Internet. Dès les années 1970, quand la presse écrite a commencé à décliner, elle a accusé la télévision de ses maux. Ce n’était pas totalement infondé mais, dès cette époque, plutôt que de développer son gros avantage (le recul par rapport aux faits), elle s’est lancée dans une course sur le terrain même de la télévision : la vitesse, source d’à peu près et d’erreurs. Ça fait trente ans que la presse écrite s’essouffle en vain, mais ça n’empêche pas Fottorino d’y chercher la survie de son journal.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »