Un journaliste français arrêté en Côte d’Ivoire

Un journaliste français soupçonné d’atteinte à la sûreté de l’Etat, Jean-Paul Ney, a été interpellé le 27 décembre en Côte d’Ivoire. Il est entendu par le contre-espionnage ivoirien (DST) à Abidjan.

Sur son site internet (www.jpney.com), Jean-Paul Ney se définit comme journaliste et expert des questions de sécurité internationale et précise avoir collaboré à Paris Match, à France Soir et à la chaîne d’information I-télé. Il y annonce aussi la parution du «  seul ouvrage autorisé par le Service de Protection des Hautes Personnalités “S.P.H.P. Le Dernier Rempart” […] préfacé par M. le Président de la République, Nicolas Sarkozy. »

Reporters sans frontières (RSF) et l’agence Gamma (qui a diffusé de ses photos) ont exprimé vendredi leur inquiétude et “demandent aux autorités ivoiriennes de fournir des explications sur la détention de ce journaliste, qui a collaboré avec plusieurs médias sur des affaires touchant le milieu militaire et le renseignement”.

La Côte d’Ivoire connaît depuis ces dernières semaines un fort regain de tensions, notamment des mouvements de colère d’anciens combattants liés à la relance du processus de désarmement.

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

Jean-Paul Ney : encore un journaliste innocent en prison Cela fait maintenant près de 9 mois, que Jean-Paul Ney, journaliste d’investigation indépendant et reporter de guerre, est détenu en Côte d’Ivoire, à la MACA, prison d’Abidjan malheureusement tristement connue… Sous le chef d’inculpation d’atteinte à la sûreté de l’état, on reproche en réalité à Jean-Paul Ney d’avoir fait son travail de grand reporter d’investigation, travail qu’il effectue depuis plus de 10 ans… Nombreux sont ceux qui se sont posés des questions sur le silence de ses amis et de sa famille, pensant que c’était probablement une preuve de culpabilité de… Lire la suite

Translate »