Une réflexion sur “Après la parution du “Tour d’un monde en sept jours avec un âne en Provence”, Benoît G. de Bruxelles, enthousiaste, questionne : « A quand un tour de Belgique avec un Flamand rose ? »

  • 12 juillet 2009 à 22 h 13 min
    Permalien

    Ton long et beau commentaire, cher Jean-Pierre, me va droit au cœur. Pas tant pour l’amitié que tu y exprimes – même si je ne la découvre pas ici… – que par l’interprétation toute personnelle que tu livres de mon récit. Comme si tu avais marché dans l’aventure… aux deux sens du mot. J’en suis heureux car c’est bien ce que j’ai cherché à transmettre. D’autres témoignages et des marques d’amitié, comme la tienne, disent aussi que nous marchons ensemble, tout en cherchant chacun sa direction. Chaleureux merci à toi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »