Quand France 2 et Pujadas passent les plats (tièdes) du nucléaire (brûlant)

Avec Mme Areva, France 2, 15/3/11

Tout finit par s’expliquer (quand on n’a pas compris tout de suite), et on pige ainsi pourquoi Sarkozy affectionne David Pujadas pour ses entretiens solennels… Questions proprettes, yeux écarquillés, sourire de ravi. Tout ça on l’avait remarqué, et pas qu’avec le président. Confirmation en l’occurrence avec le traitement du volet nucléaire des catastrophes au Japon. C’est Samuel Gonthier qui fait état, dans Télérama [25/3/11] des relevés de compteur suspects s’agissant du nucléaire et des invités de France 2 au journal de 20 heures. Parfait « relais des communiqués officiels », la chaîne publique n’aurait invité « que des représentants des autorités compétentes », soit, dans l’ordre :

 

L'horizon se dégage…

« Nathalie Kosciusko-Morizet (ministre de la Protection de l’environnement nucléaire), Claude Allègre (ancien ministre de la Recherche nucléaire), Anne Lauvergeon (pdg d’Areva, numéro un mondial du nucléaire), André-Claude Lacoste (président de l’Autorité de sûreté nucléaire), Jean-Marc Jancovici (représentant de l’immense masse des écologistes pro-nucléaires), Thierry Charles (de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire), François Fillon (Premier ministre). Dans un louable souci de contenir « l’émotion» des populations, pas un de ces irresponsables écologistes catastrophistes ne fut convié en studio. En revanche, dès le lundi 14 mars, David Pujadas prend de la hauteur avec un grand débat: « Est-ce vraiment le moment de rouvrir un débat sur le nucléaire maintenant ? » Pour respecter la dignité des Japonais, ne faudrait-il pas l’organiser au mois d’août 2012, pendant la finale du 100 mètres des jeux Olympiques ? »

 

 

Manga japonais. "Dormez, dormez, petits pigeons…"
Partager

4
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
Dominique Dréan

La liste est effectivement impressionnante et édifiante…
Pour ma part, je n’ai assisté (je ne sais par quel accident – pas nucléaire en tout cas – je me suis retrouvé sur cette chaîne à ce moment) qu’à la prestation d’Anne Lau­ver­geon. Le ton n’était pas vraiment à « Dor­mez, dor­mez, petits pigeons… », mais plutôt “écoutez-moi bande de tarés et arrêtez de m’emmerder avec vos peurs préhistoriques”. L’arrogance dans toute sa splendeur.

Un nain de jardin au JT de 20 H …
Ce type — Poujadas — est une carpette comme, je crois, nous n’en avions pas vu depuis longtemps à ce poste ; et le pire est, je crois, qu’il n’est même pas conscient de sa veulerie.

Bonjour,

Je découvre à peine aujourd’hui votre blog (honte à moi) et j’y lis beaucoup de bonnes choses. Pour Pujadas, carpette, c’est évident et le débat nucléaire, en France, n’aura jamais lieu. Je suis prêt à prendre le pari… sauf – peut-être – si une de nos centrales si sûres pète. Sinon, circulez, y’a rien à voir.
Je vais désormais vous lire avec attention.
Cordialement

Translate »