Lettre de Tunis sur l’"islamisme rampant"

J’ai reçu hier de Tunis ces nouvelles atterrantes et tout à fait dignes de foi (si on ose dire…) :

[…] Mais je voulais attirer ton attention et celles des nôtres sur une situation inquiétante que j’ai apprise hier :

Une bachelière ayant réussi au Bac avec mention a été orientée vers l’Ecole Supérieure préparant aux études d’ingénieur de Montfleury. Etant de l’intérieur du pays , ses parents ont cherché désespérément un foyer pour loger leur fille. Ils ont fini par en trouver un, pas trop loin du lieu de ses études, s’appelant d’ailleurs”FLEUR(Y)” ou “Fleur”. Bref, après les avoir fait attendre des semaines pour inscrire leur fille, le directeur de ce foyer privé a fini par l’accepter en faisant payer à ces parents un semestre (ou un an ???) d’avance.Tout en étant trois par chambre.

La rentrée ayant eu lieu, la pauvre jeune fille s’est trouvée prise dans un piège islamique exigeant des étudiantes :

– le port du niqab et ou khimar qu’on leur offre,

– la prière à heure fixe (en particulier celle de l’aube = réveil à 3 h du matin),

– des cours d’enseignement coranique sur place dès le retour de ces étudiantes de leur Institut…

Comme vous vous en doutez , on est bien loin hélas des conditions nécessaires à toute prépa… Inutile de vous dire que la pauvre n’a pu s’adapter à ce genre de programme, elle a quitté ce fameux foyer abandonnant  tous les frais d’inscription et les mois d’avance consentis ! Les parents cherchent encore une autre formule de logement.

Cet islamisme rampant à outrance donne froid dans le dos ! Mais où donc allons-nous ?!

A.B.

J

 

Partager
Translate »