Mandela. De lui, on ne devrait publier que des photos en Noirs et Blancs

mandela

Non seulement j’ai changé le titre, trouvant que celui-ci aurait dû s’imposer d’emblée (j’avais écrit “en noir et blanc”), mais j’ai aussi remplacé la photo. La précédente, bien meilleure, provenait de l’AFP et était due à Léon Neal, que je remercie en m’excusant pour l’emprunt involontaire. Celle-ci semble libre de droit. 

Paroles :

Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes… C’est vivre de manière à respecter et renforcer la liberté des autres. [Remarque : cette formulation est à rapprocher de la fameuse “Ma liberté s’arrête où commence celle des autres”. Traduction mandelienne : “Ma Liberté commence avec celle des autres”. Intéressant, non ?]

Je n’étais pas un messie, mais un homme ordinaire qui était devenu un leader en raison de circonstances extraordinaires.

C’est en revenant à un endroit où rien n’a bougé qu’on réalise le mieux à quel point on a changé.

La politique peut être renforcée par la musique, mais la musique a une puissance qui défie la politique.

 – Nelson Mandela

Partager

10
  Subscribe  
plus récent plus ancien plus apprécié
M'avertir en cas de

Oui !!!

BION

Oui pour le double sens.
Moins d’accord pour la restriction appliquée dans cette assertion … d’autant que, fort justement, la couleur incorpore, au deuxième degré, le “noir et le blanc” …

Aurélie

Si la photo avait été inventée par un Noir, ç’aurait donné du blanc et noir. Quant à la photo en couleur, elle vient d’un homme (ou d’une femme) de couleur. Bon ,pour ce que j’en dis…

Gaby

Pour ce que j’en sais, la lumière blanche est composée …. de nombreuses couleurs… L’arc en ciel en Somme. Quant au noir, c’est l’absence de couleur.
Non?

Oui: le noir est une couleur. Et c’est très bien comme ça!

Liberté

Noir et Blanc, n’est pas le problème.

Le seul réellement existant est le riche et le pauvre, je sais de quoi je parle, ayant vécu au Sénégal, je suis titulaire d’un bac sénégalais…

Translate »