Le Père Noël est (vraiment) une ordure. Achevons-le !

Rino Stefano Tagliafierro, vidéaste italien, s’avère aussi talentueux qu’iconoclaste. Opportuniste aussi, il s’en prend, comme ci-dessous, au bourreau d’enfants autant qu’à la figure tutélaire de l’illusionnisme mercantilo-religieux qu’il va jusqu’à faire exploser. Ce terrorisme-là ne fait de mal à personne, si ce n’est à la personne mythique dudit Père Noël. Il l’a bien cherché, depuis sa relance commerçante par Coca-Cola dans les années 30 ; et depuis qu’il a été sacralisé comme ordure par les comédiens du Splendid (1979) et du film « culte » qui en a été tiré (1982). Lequel met à mal de fameux interdits moraux… Extraits :

– Vous mettez jamais de trempe à votre femme vous ?
– Si, mais pas à coup de fer à souder…
– Mais… c’est parce que vous êtes pas bricoleur.

Alors, s’il faut, selon le postulat freudiste, « tuer le père », autant commencer par le plus ordurier de tous !…

Merry Christmas by Rino Stefano Tagliafierro from Rino Stefano Tagliafierro on Vimeo.

PS – Bonnes fêtes et ripailles, quand même !

Partager
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Gian
25 décembre 2015 10 h 15 min

J’ai pu l’avoir en passant par la fenêtre, la porte restant fermée. Léger, comme satire… Par contre, j’ai découvert “Beauty”, du même Tagliafierro : très tendre…

Translate »
2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x