Le Père Noël est (vraiment) une ordure. Achevons-le !

Rino Stefano Tagliafierro, vidéaste italien, s’avère aussi talentueux qu’iconoclaste. Opportuniste aussi, il s’en prend, comme ci-dessous, au bourreau d’enfants autant qu’à la figure tutélaire de l’illusionnisme mercantilo-religieux qu’il va jusqu’à faire exploser. Ce terrorisme-là ne fait de mal à personne, si ce n’est à la personne mythique dudit Père Noël. Il l’a bien cherché, depuis sa relance commerçante par Coca-Cola dans les années 30 ; et depuis qu’il a été sacralisé comme ordure par les comédiens du Splendid (1979) et du film « culte » qui en a été tiré (1982). Lequel met à mal de fameux interdits moraux… Extraits :

– Vous mettez jamais de trempe à votre femme vous ?
– Si, mais pas à coup de fer à souder…
– Mais… c’est parce que vous êtes pas bricoleur.

Alors, s’il faut, selon le postulat freudiste, « tuer le père », autant commencer par le plus ordurier de tous !…

Merry Christmas by Rino Stefano Tagliafierro from Rino Stefano Tagliafierro on Vimeo.

PS – Bonnes fêtes et ripailles, quand même !

Partager

2
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
Gian

J’ai pu l’avoir en passant par la fenêtre, la porte restant fermée. Léger, comme satire… Par contre, j’ai découvert “Beauty”, du même Tagliafierro : très tendre…

Translate »