Enfin de la pub, de la vraie, sur les radios du service public !

hara_kiri_pubSur l’autel de (feue) la gauche, ce gouvernement ne recule devant aucun sacrifice. Ce matin au réveil, j’apprends dans le poste qu’un décret paru aujourd’hui même au Journal officiel autorise la publicité sur les ondes de Radio France !

[L]e tout-pognon aura encore sévi, emportant sur son passage les restes d’éthique auquel on croyait encore pouvoir s’accrocher. Tu croyais, naïf, que les radios du service public te mettaient à l’abri des saillies de « pub qui rend con – qui nous prend pour des cons »… Macache ! Finies les débilités limitées aux seules « oui qui ? Kiwi ! » et autres « Matmut » à en dégueuler. On est passé au tout-Macron, mon vieux ! Tu savais pas ? Vive le tout-libéral, l’indécence commune et la vulgarité marchande ! Les enzymes gloutons sont de retour, et les bagnoles à tout-va, les chaussée-au-moine, les justin-bridoux, les mars-et-ça-repart – autant dire que le bonheur nous revient en splendeur, avec ses trouvailles enchanteresses, la vie facile, enfin !

Manque tout de même à ce gouvernement qui, lui aussi, nous prend pour des cons, un ministre à la hauteur. Je ne vois que Séguéla. Un Séguéla, sinon rien ! Et au complet, avec sa rolex et sa connerie.

Nous restera à fermer le poste. On mourra moins con (« oui mais, on mourra quand même ! »).

imgres-1 imgres imgres-3

Partager

3
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

Dieu nous en garde à la Radio-Canada! Mais comme dieu n’existe pas… Je crains que la bêtise nous rejoigne. Les signes avant-coureurs inquiètent déjà.

Et continuer à payer la redevance ??????

Bernard HOCQ

Je ne suis pas contre car autant faire payer Danone ou Nestlé, plutôt que la sécu ou le ministère de la santé pour faire la publicité sur les produits laitiers.
Idem pour la publicité concernant la prévention médicale, faisons payer le business médical.
Idem pour les mutuelles qui fonctionnent bien souvent comme les groupes privés à but lucratif.
Le tout avec un contrôle au moins équivalent à celui d’aujourd’hui.

Translate »