Boues rouges en Méditerranée. Déjà Alain Bombard, en 1964 !

calanques-alteo-boues-rouges
Avant de se jeter dans la mer, la conduite a parcouru 50 km depuis l’usine Alteo de Gardanne.

Les opposants au rejet de boues rouges par l’usine Alteo de Gardanne dans le parc national des Calanques se rassemblent ce weekend à Cassis. Une histoire vieille de plus d’un demi-siècle ! Dès 1964, Alain Bombard dénonçait ce scandale lors d’un rassemblement d’opposants à Cassis. Deux ans après, il enfonçait le “clou” dans ce document de l’Ina où il s’en prenait aussi au mépris du principe de précaution. Cinquante deux ans après, moyennant quelques accomodements “cosmétiques”, l’industriel Alteo continue à polluer gravement la Méditerranée. Avec la bénédiction du gouvernement et la résignation de la ministre de l’Environnement.

 

1964-boues-rouges-alain-bombard
1964. Alain Bombard à Cassis. [Ph. Le Gabian déchaîné]
calanques-alteo-boues-rouges
26 septembre, 500 opposants devant la préfecture à Marseille [Ph. Felizat]

• Une pétition a déjà recueilli près de 350 000 signatures. On peut la signer ici.

Partager

4
  Subscribe  
plus récent plus ancien plus apprécié
M'avertir en cas de
Gian

1964 ! Cet exemple de Cassandre est révélateur : alerter dramatiquement ne sert à rien, sinon attirer sur soi de la compassion stérile voire de l’aversion sourde, par tous ceux qui, effrayés par ce discours de mise en garde, sont renvoyés à l’impuissance face au désastre. Je ne vois pas d’autre voie que celle des drones anonymes chargés de TNT, à moins de se soumettre dans un mutisme aviné.

Graille

Merci pour ce document avec le grand Alain Bombard. .
Que faire??
Voter écologique aux prochaines élections ?
Qui parle de pollutions dans les campagnes électorales ?
Surtout ne pas se résigner comme Segolene qui a fait l’ autruche ou la pintade..
Merci pour ceux qui luttent sans trop de moyens. .
Soutien inconditionnel.

Binoît

Que faire après avoir écouté le père Bombard. D’abord en tirer une toute petite leçon : on peut se nourrir modestement, non pas seulement de plancton comme il le fit pendant plusieurs semaines, mais avec de la sardine, du hareng, plus proches dans la chaîne alimentaire de ce qui fit sa nourriture quotidienne, plutôt que de thon ou, pour les animaux terrestres, de bœuf , ces grand gaspilleurs de protéines animales. Les peuples pasteurs (Peuls, Touaregs), et même nos ancêtres, consommaient plutôt les produits dérivés de l’élevage (le lait, le fromage), disponibles quotidiennement, comme les œufs, avec le même animal. Alors… Lire la suite

Pétition signée…

Translate »