Pas de Lune, pas d’humains !

Dans la nuit du 27 au 28 juillet, la plus longue éclipse du siècle a été visible en France et un peu partout dans le monde (hors ciel nuageux, bien sûr). Résultat d’une conjonction astrale exceptionnelle permettant à la fois, grâce au projecteur solaire… de voir la Terre, et nous avec, projetés sur la Lune, comme en un splendide film cosmique ; et de nous trouver en compagnie simultanée de Mars, Pluton et Jupiter. Quel “plateau” comme on dit dans le spectacle !

L’occasion de se rappeler, avec Le Monde, que, sans la Lune, les hommes n’auraient sûrement jamais pu se développer sur Terre.

En effet, la planète bleue tourne autour du Soleil sur un axe un peu incliné. C’est cet axe de rotation de 23° 4 qui permet le passage des saisons et influence grandement notre climat. Or, sans la Lune, notre axe de rotation serait beaucoup plus instable et pourrait passer de 0° à 45° en seulement quelques milliers d’années. Les changements de climat et de température dans une même région seraient alors très rapides et très violents. Explications en vidéo. [© Le Monde]

Une forme de vie aussi complexe que l’humain, qui a besoin de millions d’années pour se développer et pour s’adapter à son environnement, n’aurait sûrement jamais pu exister dans ces conditions. Certes. Mais en combien de dizaines d’années seulement le même humain est-il parvenu à dérégler totalement l’horloge cosmique – du moins sur sa propre planète ?

Partager

  S’abonner  
M'avertir en cas de

Translate »