« BoJo » les pieds dans le plat médiatique

Quand “les cons” sont identifiés, point n’est besoin d’en rajouter: ils se suffisent à eux-mêmes. N’empêche, après avoir déclaré que “Les Français sont des cons”, Boris Johnson fait les frais, à son corps certes peu défendant, voire participatif, d’un procès en haute goujaterie et en lèse-majesté macronienne.  Soit cette photo accusatrice :

…Et cette vidéo, qui remet quand même les choses à leur plus juste place >

Tom Rayner, un journaliste de Sky News, a diffusé la vidéo de l’intégralité de la scène, tournée par un journaliste de Reuters. Il écrit : “Il semble que le président Macron papotait, laissant entendre que la table fonctionnerait aussi bien comme marchepied si le Premier ministre voulait s’étendre, ce que Johnson fait alors pour rigoler.” Et pour se prêter au jeu des photographies.

De la différence entre une photo et une vidéo. Ou comment l’« instant décisif » cher à Cartier-Bresson peut apparaître mensonger. « BoJo » est certes un goujat, et même pire, en même temps qu’un facétieux (relatif). Signé : « Un con de Français ».

Partager

  S’abonner  
M'avertir en cas de

Translate »