Suez « Evergreen ». Quand le progrès… s'arrête tout seul

evergreen suez

«Toujours vert », mais toujours en travers… le « Ever Given » de  l’armateur Evergreen, ce porte-conteneurs géant bloque le canal de Suez et son trafic mondialisé. À la manière de la « Sardine » qui a bouché le Vieux port de Marseille le 19 mai 1780 – il s’agissait en fait de la Sartine, une frégate coulée à l’entrée du port, victime par ailleurs d’une coquille typographique qui entraîna la galéjade marseillaise…

Ce cargo géant d’une compagnie basée à Singapour transporte plus de 20 000 conteneurs. Une rafale de vent l’a drossé sur la rive du canal ainsi fermé à toute circulation. Point de passage des plus importants pour la navigation maritime et le commerce mondial (environ 10%), notamment pétrolier, le canal de Suez représente une rente primordiale pour l’Egypte. En attendant le déblocage, le Dieu-Marché reprend ses droits et le prix du baril son envol…

C’est le moment de retrouver mon reportage de 2005 : « À bord du “Debussy”. Le canal de Suez : un travelling de dix heures à 50 m de hauteur »

Partager

Gerard Ponthieu

Journaliste, écrivain. Retraité mais pas inactif. Blogueur depuis 2004.

16 réflexions sur “Suez « Evergreen ». Quand le progrès… <span class="pt_splitter pt_splitter-1">s'arrête tout seul</span>

  • 25 mars 2021 à 16 h 47 min
    Permalien

    Cet “Evergreen”, je ne sais pas vous, mais moi, il me fait penser aux bateaux de “Greenpeace”.

    Y aurait-il une parenté ?

    Répondre
  • 25 mars 2021 à 16 h 54 min
    Permalien

    Le Evergreen, que, dans leur élan moutonnier, la plupart des médias s’obstinent à dénommer « Ever Given ».

    Ouais,… ça me rappelle une vieille chanson de Sardou : “Ne m’appelez plus jamais Green”.

    Répondre
  • 26 mars 2021 à 7 h 56 min
    Permalien

    Bonjour !

    Alors attention aux moutons. Car il se trouve, photo faisant foi, que c’est VOUS qui vous trompez. En effet le nom d’un bateau n’est pas forcément écrit aussi gros, le EVERGREEN c’est le nom de l’armateur pour faire sa pub.
    Le véritable nom du bateau est sur la photo visible à l’arrière et non pas sur le flanc, et je vous l’accorde il faut une bonne loupe, mais c’est bien EVER GIVEN le véritable nom du bateau.
    Pour l’armateur, car il faut bien vérifier ses sources, veuillez prendre connaissance de ce lien :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Evergreen_Marine_Corporation

    Merci d’arrêter de rajouter des fakes !!!!

    Répondre
    • 26 mars 2021 à 9 h 23 min
      Permalien

      Merci et, amende honorable, j’ai rectifié le tir. De là à parler de “fakes”, vous y allez fort ! (la preuve par ce correctif).
      J’avais écrit : “le Evergreen (que, dans leur élan moutonnier, la plupart des médias s’obstinent à dénommer « Ever Given » malgré la photo censée faire foi…)”

      Répondre
  • 26 mars 2021 à 12 h 08 min
    Permalien

    La Coquille de Presse ou lepsyracisme creait des mythes humorisques! C est ainsi qu est nee la
    Sartine qui bouchait le port de Marseille ! A t on des nouvelles de Monsieur Brun et de son Pitalugue ! Sinon le Fake News est triste a pleurer de nos jours , et le Conseil de Marius de « naviguer » sur une Ile deserte reste prégnant !

    Répondre
  • 26 mars 2021 à 13 h 31 min
    Permalien

    J’aimerais être sûr que le message qui nous dit ici que le bateau s’appelle EVER GIVEN et non pas EVER GREEN provient d’un humain et non d’un algorithme. Est-ce que c’est ever-possible ?

    Répondre
  • 26 mars 2021 à 13 h 37 min
    Permalien

    En tout cas, “EVER GREEN”, sur les bateaux de “EVER GIVEN”, c’est écrit beaucoup plus gros que “GREEN PEACE” sur les bateaux de “GREEN PEACE”.
    La preuve que M. Evergiven, il est vachement plus balaize que M. Greenpeace en matière de propagande 8
    Et en fait, c’est exactement ce que je voulais dire dans mon premier message.

    Répondre
  • 26 mars 2021 à 13 h 55 min
    Permalien

    C’EST L’HISTOIRE D’UN MEC…
    Le mec, il est armateur.
    Il appelle son bateau EVER GIVEN.
    Et puis un jour, le mec, il entend une chanson dans son poste :
    “Ne-m’appelez-plus-jamais-Fran-an-an-an-ce”.
    Alors le mec, y s’dit :
    “Mais GIVEN, ça veut rien dire ! C’est con !”
    Et y gueule, le mec :
    “Ne-l’appelez-jamais-plus-Give-e-e-en”
    Comme dans l’administration y a que des cons, y peut pas changer le nom de son rafiot, le mec.
    Et comme tout l’monde il est gentil, tout le monde il est écolo,
    le mec, y change le nom : GREEN !
    Et il écrit ça en gros. Très gros.
    Qu’on voit même pu GIVEN !
    Pas con, le mec, hein ?

    Répondre
  • 27 mars 2021 à 19 h 17 min
    Permalien

    Sans vouloir offenser qui que ce soit, ce que m’évoque ce “monstre marin” avec ses milliers de containers, c’est surtout la folie ou l’ hubris de l’ Homme, du Marchand, du Capitaliste, capable de mettre sur mer un tel monceau de marchandises. Je me souviens vaguement avoir lu combien l’idée , la conception, la réalisation du principe même du container avait été considéré comme un progrès génial, gigantesque qui allait “révolutionner” le transport maritime des marchandises à travers le monde. C’est le genre d’esprit d’ “innovation” qui ne manquera pas de coûter à la planète son lot de retombées néfastes sur le court terme comme sur le long terme. Et cela au nom de la liberté d’entreprendre, de commercer, de s’enrichir ! Nous n’avons pas fini d’en payer le prix.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Translate »