Espace. Faillite symbolique, ou sacralisation de la technique ? Réponse à Aurélien Barrau

Dans son article publié ici, « La conquête spatiale comme faillite symbolique » (01/06/20), Aurélien Barrau s’interrogeait sur la fascination et le rêve attachés à l’espace et aux fusées : « Comme si le cœur dur du génie humain s’était ici – et nulle part ailleurs – logé. » Même s’il rejoint en partie l’analyse de l’astrophysicien, Joël Decarsin s’étonne d’un questionnement qui semble ignorer la corrélation étroite entre la sacralisation de la technique et la désacralisation de la nature.

Partager
Lire la suite

Aurélien Barrau : La conquête spatiale comme faillite symbolique

Quand le racisme est pointé du doigt, l’imbécile regarde vers la lune. Son pays est à feu et à sang, tandis qu’il parade en célébrant la course à l’espace et la gloire d’un milliardaire mégalo. Dans son article intitulé « La conquête spatiale comme faillite symbolique », l’astrophysicien et philosophe Aurélien Barrau vient heurter l’actuelle situation états-unienne : la célébration affligeante d’un lancement de fusée sur fond de guerre civile, annonciatrice, selon lui d’ un « cauchemar à venir ». « La planète qu’il faudrait apprendre à explorer – sans la conquérir – c’est la nôtre. Le temps presse et la révolution à opérer, conclut-il, est autrement plus radicale que la découverte d’une nouvelle technologie ou d’un moteur surpuissant : il s’agit de réapprendre à aimer. »

Partager
Lire la suite

De l’infobésité à l’infox

Réflexions autour des fonctions médiatiques liées à l’émergence de la Technique. Si les médias sont devenus « de masse » et si la société elle-même s’est massifiée, c’est en raison du développement conjoint et exponentiel de milliers de techniques, celles-ci cessant d’être pensées comme des moyens neutres de parvenir à certaines fins pour être érigées en finalité à part entière et en valeur suprême. Où l’on croise l’analyse prémonitoire de Jacques Ellul. Par Joël Decarsin.

Partager
Lire la suite

Le futur « transhumaniste », selon le neurobiologiste Jean-Didier Vincent

Le neurobiologiste Jean-Didier Vincent publiait en 2011, avec Geneviève Ferone, Bienvenue en Transhumanie. Sur l’homme de demain. Un livre d’alerte dont les craintes, hélas, se voient confirmées d’année en année. L’entretien publié ici en avril 2015 garde plus que jamais tout son intérêt, d’où sa republication aujourd’hui. [Temps de lecture ± 12 mn]

Partager
Lire la suite

Paul Virilio, penseur de la vitesse, des accidents, de la « société individualiste de masse »

Mort ce 10 septembre, Paul Virilio auscultait une société malade de la vitesse et du risque technologique. Il avait repris l’idée du lien causal entre progrès et catastrophe : en inventant le chemin de fer, on inventait en même temps déraillements et collisions. Idem avec l’avion, le nucléaire, etc. Il avait développé une critique poussée de la « métropolarisation », cette concentration accélérée des agglomérations, à l’image de l’hyper-capitalisme. [Temps de lecture : ± 3 mn]

Partager
Lire la suite

Paris, 21-22 septembre. Technologos et l’agriculture

Référée notamment à Jacques Ellul pour sa critique de la technicité sacralisée, l’association Technologos tient ses assises nationales à Paris les 21 et 22 septembre sur le thème « Agriculture, technique et vivant ». L’occasion de contribuer à démystifier le discours techniciste ambiant et de replacer les débats dans une perspective historique et anthropologique concernant nos rapports à la Terre et à la nature. [Temps de lecture ± 1 mn 20]
Partager
Lire la suite
Translate »