1libL’Europe KO debout, c’est le titre du jour, ce lun­di 20 juin, du jour­nal Libé­ra­tion ! Titre qui peut sans pro­blème être repris par le Monde, le Figa­ro ou France Soir. Fidèle abon­né, je jette l’éponge, Libé ne me parle plus, j’arrête là. Libé et sa Flo­rence Aube­nas et son Hus­sein au Bour­get (480 000 visi­teurs les yeux au ciel pour applau­dir des avions de guerre), je rêve ! Quoi ? J’entends déjà de braves types me trai­ter de gau­chiste, baba, bref, ancien lec­teur de Libé, pour­quoi pas ! Ah la vache, ce sacré Libé que j’ai ven­du, que j’ai lu, que j’ai aimé par­tout, beurkkkkk ! 1figaro200605Pour­quoi une fois de plus la rédac­tion siffle t-elle avec la meute ? Dif­fu­sant sa bonne dose de pétoche, encore mal remis du NON à l’Europe. Mais Libé, c’est toi qui est KO debout, c’est toi qui a peur, c’est quoi qui sème le doute, c’est toi qui dit mer­ci à Chi­rac pour la libé­ra­tion de Flo­rence et Hus­sein, c’est toi qui freine mes envies, mes uto­pies, mes dési­rs tout sim­ple­ment. Il y a des potes qui vieillissent mal, qui vont man­ger à d’autres tables et qui, une fois qu’ils changent de femmes ou d’actionnaires, changent de trot­toir. Eh bien tant pis pour toi Libé!, un jour je te retrou­ve­rai chez mon coif­feur, entre Paris Match et La Vie du Rail ! Tchao ! Je retourne à mon jar­din, mes copains, mes illu­sions, ma soif d’autre chose, d’un ailleurs, d’un pos­sible que tu ne connais plus!

→ Images. La une de Libé → Et à la une du Figa­ro. Même 20 juin, même sujet. Même puni­tion infli­gée aux nonistes cou­pables.

Share Button