Des artistes multimédia italiens viennent de développer Nuclear Anxiety, une carte interactive permettant de visualiser en temps réel, à partir de comptes Twitter, l'angoisse générée sur la Toile par l'énergie nucléaire. Chaque fois qu'un gazouillis (tweet) comportant le mot "nucléaire" (en plusieurs langues) est posté, il apparaît géolocalisé. Ainsi s'exprime l'ampleur de cette peur, notamment aux Etats-Unis, où Twitter est très populaire. 

 

Autre bruit de fond issu de la Toile, listentothedeep.com a mis en écoute l'enregistrement du bruit du séisme qui s'est produit au large du Japon le 11 mars, les basses fréquences ayant été accélérées seize fois. Accessible dans la rubrique "Sound Library", puis "Earthquake". Le chant de la terre, comme Mahler lui-même ne l'avait jamais entendu…

Tout ça est gai, sympa, moderne, technique – comme notre monde.

Share Button