Alsace_d20060320Cpicard_d20060320

Sans doute bien emba­ras­sé pour sa Une d’hier, L’Alsace, quo­ti­dien de Mul­house, a donc fait appel à Mme Michu, Roberte Michu, la plus sol­li­ci­tée des tra­vailleurs sai­son­niers de la presse. Ain­si la voit-on œuvrer aux fameux quatre coins des jour­naux de l’Hexagone, pas­sant allé­gre­ment de La Pro­vence au Pari­sien (facile avec le TGV). Notez qu’en cette veille de prin­temps, elle n’a pu atteindre Amiens et son Cour­rier picard, qui a donc osé un détour­ne­ment hit­ch­co­kien. Heu­reux que le titre fonc­tionne tout seul – pas besoin de se sou­ve­nir du film ni de « Mar­nie ». Reste à inter­ro­ger les cieux pour savoir jusqu’à quelle bour­rasque dure­ra cet inte­nable sus­pens. Ce n’est pas encore de la méta­po­li­tique mais bien de la météo­po­li­tique. Et là, même Mme Michu est dépassée.

Share Button