Faire plus de moins pour être plus peinard !

Par André Faber

À l’heure où les places boursières – pour ne pas dire les bourses ou les joyeuses – bandent mou, vacillent pour raison de toujours plus, de croissance plus, de productivité et de subprime, de Jean-Marc Sylvestreries, le petit père Attali nous vend sa recette libérale au sortir d’un restau avec le MEDEF !Ça ne marche pas vos trucs, en voilà la preuve en direct live !

Récession aux states et contamination ailleurs, licenciement en masse, baisse du pouvoir d’achat, le rare pouvoir des pauvres !
Comme dirait Léo, c’est râpé vos trucs !
La société comptable évaluée par des cabinets, ahhhhh !
Travailler plus, ramer plus, suer plus pour dépenser plus, niet, niet, niet !
Ça ne marche pas !
Pourquoi et surtout, pour qui travailler plus ?
Pour enrichir toujours les mêmes blaireaux d’actionnaires assis derrière le tiroir caisse ?
Pour consommer plus ?
Pourquoi manger plus, chier plus ?
C’est mathématique, pour que certains gagnent, il faut que d’autres perdent, c’est comme au loto !

Je vous invite donc à la décroissance, à la simplicité volontaire, à lever le pied, à buller plus, à tenter de ne rien faire pendant une journée, à écouter de la musique plus, à lire plus, à marcher plus dans les forêts plus, à vous faire un thé plus avec des gâteaux plus, à avoir plus de potes, vivre plus, essayer de longues journées sans but, sans objectif, sans prévisionnel, savourer plus, aimer plus !
Apprendre la paresse, lentement, sans chercher de recettes sur google !
Faire plus de moins pour être plus peinard !

Ça pue le pognon !
Faut laisser ça aux riches !
Un jour, las et diabétiques, cocus devant leur piscine sans flotte, leur 4X4 sans pétrole, l’âme vide, accrochés à leur portefeuille stupide, les riches compteront les cyclistes en se bavant dessus !
Même si je ne paye pas de mine, Je suis riche de moi et mes actions montent, quand je marche sur la colline !

AF

–––––––––––––––––––––
denisrobert.1200936143.jpgSUITE DE “Christine Ockrent, « reine des ménages » et du billet de 10.000” [ci-dessous ]

À propos, les prix record de ses « ménages » n’ont tout de même pas valu à Mme Ockrent la moindre nomination à un quelconque Albert-Londres… À Denis Robert non plus, direz-vous. Mais là, ça s’explique. L’avait qu’à pas fourrer son nez dans le caca de Clearstream.
Son comité de soutien n’en reste pas moins mobilisé. Il se lance dans le prêt-à-porter avec un slogan qui fait fureur. Tee Shirt disponible sur ebay à cette adresse ou en envoyant 20 euros à l’ordre du Comité de soutien à Denis Robert – BP 93602 – 54016 Nancy cedex

http://lesoutien.blogspot.com

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

Travailler ou pas !
Ne faudrait-il pas sortir du non choix actuel :
– avec un emploi/travail : on peut arriver à exister … notamment pour acheter (?)
– sans, on deviendrait parasite, assisté des “services publiques” (exclus de l’emploi, exclus de la citoyenneté) ?
Avec une Chine, et puis d’autres encore, qui s’éveillent à notre modèle, combien d’emplois en Europe, demain, entre autre pour les jeunes ?
… Quid de la reconnaissance des “activités” de type bénévolat ?
… Quid du “revenu d’existence” ?
Ces pour dire s’entendent bien (un vieux souvenir de La Mandorne)

Translate »