À 100 %, je ne fais aucune confiance dans ma boîte aux lettres*

Par Jean-Louis Bétant

Sondage lacroix.com repris par lemonde.fr :

« C’est à la radio que les Français accordent le plus confiance, 57 % des personnes interrogées estimant que “les choses se sont passées vraiment ou à peu près comme la radio les raconte”. Un chiffre stable d’une année sur l’autre. La presse écrite se maintient au deuxième rang (49 %), mais perd 2 points par rapport à la précédente enquête. Elle est suivie par la télévision (46 %), en recul de 2 points. Quant à Internet, seulement un tiers des Français (31 %) y voient une source d’information fiable. »

Je me demande si de tels sondages présentent un intérêt véritable.

Tout d’abord, est-ce que les 54 % de sondés qui ne font pas confiance aux JT se reportent sur les journaux radio, ou écrits ? On doit pouvoir trouver quelque part les taux de pénétration des journaux, celui des radios – j’avoue que je ne sais pas où. Mais je parierais bien que huit Français sur dix continuent à bâfrer du Pernault ou du Pujadas, en pleine connaissance de cause pour plus de la moitié d’entre eux, tant mieux… mais sans jamais, pour autant, ouvrir un journal écrit.

Et puis ça veut dire quoi presse radio, écrite, télé ? Quels journaux écrits ? La Croix, Le Monde, Viva ?  Quelle tranche d’info ? Celle de France Inter ou d’Énergie ? Quels JT ? Le 6 minutes de M6 ou le 19 h 45 d’Arte ?

Quant à Internet ! Autant demander si une boîte aux lettres, spammée de prospectus desquels on doit extraire ses abonnements, est une source d’information fiable ! Faut faire le tri – comme il faut le faire entre les titres de la presse écrite et des stations de radio. Et croiser ses informations.

* Sondage réalisé auprès de moi, après le passage du facteur.

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

On peut faire jouer le système d'”alerte” afin de le saturer, ce quej’ai commencé à faire sur le blog d’Ossiane où lemonde.fr se fend d’une réponse à laquelle j’oppose la mienne dans ces termes : Votre réponse à Ossiane ne saurait me convaincre : elle est technique alors que la position des opposants est éthique, sinon politique. C’est la mienne en tout cas. Votre formule initiale suffisait à “honorer la loi”; cette fois vous faites du zèle et devenez “collabo”, en cherchant de plus à enrôler “le citoyen bien pensant”. Evidemment que ça fait penser à Pétain et à la… Lire la suite

Translate »