Marseille. L’ "affaire Guetta" ou le trouble d’une gestion municipale

L’annulation à Marseille du concert de Guetta à 400 000 euros ne doit pas cacher le caractère plus que trouble de la gestion municipale. C’est ce que rappelle le communiqué suivant du Commando Anti-23 juin exigeant des explications sur les pratiques pour le moins anti-démocratiques des élus.

 

Nous avons fait réagir David Guetta : l’ampleur de notre mouvement a amené le DJ à annoncer hier dans un communiqué qu’il annulait son concert au Parc Borély … pour en tenir un autre non subventionné au Dôme.

Depuis plusieurs semaines, notre mobilisation exceptionnelle a fait beaucoup parler d’elle dans les médias. Il y a quelques jours, vous avez contraint le maire à répondre à vos publications sur Facebook et Twitter en s’engageant à rediscuter cette subvention. Cette décision de David Guetta est une première victoire, mais c’est une victoire amère.

Ce que nous demandions, c’était l’annulation de la subvention, et non l’annulation du concert. Nous souhaitions que la municipalité s’explique sur sa gestion de l’argent public et justifie cette subvention astronomique pour un concert payant et rentable.

Depuis le début, l’équipe municipale s’est montrée fuyante face à nos questions et continue à faire la sourde oreille. Pire : nos élus se réfugient derrière la décision de David Guetta et continuent de nous insulter en nous accusant d’avoir “privé les Marseillais d’un concert populaire” dans un communiqué de presse mensonger et honteux qui prêterait presque à rire s’il ne révélait pas la déconnexion totale entre la Ville et ses administrés

Cliquez-ici pour lire notre “corrigé” du communiqué et partagez-le sur Facebook et Twitter.

Ne crions pas victoire trop tôt: le conseil municipal doit s’expliquer sur cette subvention. Comment a-t-elle pu être attribuée? Qu’advient-il du concert de Mika prévu pour le même soir ? Comment l’équipe municipale justifie-t-elle ces dépenses? Il s’agit ici de faire toute la clarté sur ce qui s’est passé pour que plus jamais cela ne se reproduise.

Nous devons maintenir notre demande de clarification lors du prochain conseil municipal du 25 mars. Dès maintenant, inscrivez-vous pour suivre avec nous le conseil municipal en direct. La Ville espère s’en sortir par une pirouette, ne nous laissons pas berner une nouvelle fois.

Merci pour votre action,

Laurent pour le Commando Anti 23 juin.

Partager

  S’abonner  
M'avertir en cas de

Translate »