Essai technique

Accélérateur linéaire, Université Stanford, Etats-Unis, 1967 e9ff5.jpg" width="323" height="487" srcset="https://c-pour-dire.com/wp-content/uploads/2014/02/4362062_6_01d7_accelerateur-lineaire-universite-stanford_293b499ae56d946bb446d3f4496e9ff5.jpg 323w, https://c-pour-dire.com/wp-content/uploads/2014/02/4362062_6_01d7_accelerateur-lineaire-universite-stanford_293b499ae56d946bb446d3f4496e9ff5-198x300.jpg 198w" sizes="(max-width: 323px) 100vw, 323px" /> Accélérateur linéaire, Université Stanford, Etats-Unis, 1967

Partager

4
  Subscribe  
plus récent plus ancien plus apprécié
M'avertir en cas de
HEROUARD

Vu la positon du prolétaire on ne peut que se souvenir de la formule situ : “baiseur parfois, baisé souvent” !

Et oui, dans ce genre de machine il faut parfois vidanger les neutrinos ! Pas facile !

Pierre

La technique, quand on commence à y mettre le doigt, on sait pas trop où ça vous mène…

Translate »