Le Tour d’un monde avec un blog – embarquement immédiat !

Lettre aux amis lecteurs 1

Après Le Tour d’un monde avec un âne en Provence – « best seller » relatif, deux éditions –, voici Le Tour d’un monde avec un blog – une toute autre forme de croisière… Il s’agit d’un recueil des articles de « C’est pour dire », de 2005 à maintenant. En fait, une sélection parmi quelque 2.000 articles, soit près de 1.000 pages illustrées, grand format (19 cm x 25 cm). Le premier tome (sur trois) vient de paraître via Le Condottiere et Amazon qui se charge de l’impression à la demande : vous le commandez à partir du lien ci-dessous et le recevez franco de port dans les jours qui suivent. 800 grammes, 367 pages abondamment illustrées, vous en avez pour vos 20 euros – sans parler de la richesse du contenu, évidemment 😉

Pourquoi une telle publication ? Pour laisser une marque concrète, durable et commode d’accès : ce qu’on appelle un livre, sans obligation de lecture séquentielle (le grand inconvénient des sites sur internet), offrant, justement une vision possiblement synthétique sur un ensemble d’articles (pas seulement les miens, mais ceux de multiples autres contributeurs, dont quelques-uns d’entre vous) et sur une période dont on peut ainsi saisir la pertinence dans la durée. Pour les abonnés du blog, et pas seulement, c’est la belle occasion de lire et relire autrement des articles qui, avec le temps, ont pris un autre relief et, sans doute aussi, d’alimenter les réflexions sur le devenir de notre humanité en questionnement.

Ce tome 1 rassemble mes reportages & chroniques, une série d’hommages à « mes disparus » et, sous la section « Progrès Technique Nature », tout un ensemble de réflexions sur notre modernité. Les tomes 2 et 3 vont suivre dans la foulée. Dans leurs sommaires respectifs : Afrique-s, Corona, Cuba, Culture, Islamisme, Médias. Et : Nucléaire, Politique, Sexo-politique, Et encore…. Au total, dans les 1 000 pages. Les Goncourt et autres peuvent toujours s’aligner…

Pourquoi commander ce recueil ? Ben…, pour mes abonnés et lecteurs plus ou moins fidèles, j’y vois une manière de saluer mon ouvrage… Mais, comme dit l’autre, « c’est vous qui voyez ! »… Je rappelle en passant que vous pouvez toujours voir aussi mon roman Nous tournoyons dans la nuit 2, histoire de vous éclairer un peu, au moins sur son auteur…
Un clic ci-dessous, et hop !

Et aussi :

 295 pages, 17 € port compris, Éd. Le Condottiere via Amazon 

 Tant qu’on y est : 

Best seller «mondial», Le tour d’un monde en sept jours avec un âne en Provence, paru en 2009, est disponible chez Amazon en version numérique (ici : Le Tour d’un monde (numérique) – 6 euros) et en édition papier (ici : Le Tour d’un monde avec un âne… – 14,77 euros), identique à l’édition originale (épuisée).

 Et encore : 

Pédophilie : de la chute de Matzneff à une lecture sexo-politique de l’après-68 peut se trouver dans les bonnes librairies. On peut aussi le commander (14 euros – chèque ou CB) directement aux Éditions libertaires : https://editions-libertaires.org/?p=1740

“Je m’y interroge sur l’impunité qui a entouré les affaires de pédophilie dès après Mai-68, et en particulier sur cet « air du temps » qui a permis la complicité d’une certaine élite dont, entre autres, Sartre, Beauvoir, Foucault, Hocquenghem, Schérer, Duvert, Sollers, Cohn-Bendit, Pivot, Finkielkraut, Bruckner, July… et Dolto. Par là-même, je mets en évidence le rôle déterminant de Libération, de l’émission télé Apostrophes et également d’une revue comme Sexpol, que j’ai créée et dirigée de 1975 à 1980. À ce titre, j’ai mené une analyse sexo-politique qui conduit à une lecture très actuelle de notre société. Bien sûr, ces pages sont dédiées à Vanessa Springora, auteure du Consentement, qui a ouvert la brèche.” [GP] [101 pages – Illustrations – 14 € – ISBN : 978-2-900886-12-0 ]

 Ce sera tout pour aujourd’hui  

Notes:

  1. Si vous vous êtes étonné de mon mutisme rédactionnel depuis plus de six mois, voici la réponse : l’ouvrier était à son établi…
  2. Dont je me désole du si peu de commandes de votre part… Indifférence ? Désintérêt ? Autre ?
Partager

Gerard Ponthieu

Journaliste, écrivain. Retraité mais pas inactif. Blogueur depuis 2004.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Translate »