On n'est pas des moutons

Mot-clé: « affaires »

Corruption et politique. L’exemplarité ordinaire de la Norvège

On peut tou­jours y aller de prê­chi-prê­cha, de pom­peuses décla­ra­tions de len­de­mains de cuites, rien ne vau­dra l’exemple en action. Ain­si ce repor­tage de 2007 tour­né en Nor­vège pour Com­plé­ments d’enquête, France 2. On est loin de la lita­nie du « Moi, pré­sident » ou du « Pré­sident nor­mal ». Le train de vie de l’Élysée aurait nota­ble­ment dimi­nué sous ce quin­quen­nat – on dira que, vu le pré­cé­dent, ça n’a pas dû être bien dif­fi­cile. Soit. Mais il en faut plus sur le registre de l’exemplarité, et pas seule­ment chas­ser du temple poli­tique ses Cahu­zac et autres Thé­ve­noud. Plus, afin de n’avoir pas à oppo­ser de la morale à quatre sous aux autres exac­tions ordi­naires écla­bous­sant la « classe » poli­ti­cienne et déses­pé­rant Billan­court – enfin, ce qu’il en reste. On n’en fini­rait pas sur ce cha­pitre, d’énumérer ce qu’on nomme pudi­que­ment « les affaires »pour ne pas dire « scan­dales ». Égre­nons le cha­pe­let des récentes années :

Hip­po­drome de Com­piègne ; finan­ce­ment occulte du Par­ti répu­bli­cain ; tram­way de Bor­deaux ; Gué­ri­ni, Syl­vie Andrieu (Mar­seille) ; Kara­chi ; Tak­kied­dine ; Total ; Woerth-Bet­ten­court ; Sar­ko­zy-Kadha­fi ; Byg­ma­lion ; Tapie-Lagarde ; son­dages de l’Élysée (pré­si­dence Sarkozy)…

J’allais oublier, cham­pions toutes caté­go­ries, les exploits finan­ciers des époux Bal­ka­ny à Leval­lois-Per­ret ! Et aujourd’hui, atten­tion, éplu­chage des patri­moines des Le Pen, père et fille…

Et il n’est ques­tion ici que d’affaires poli­ti­ciennes, en France, hors milieux sportifs…

D’après l’Institut de la Banque mon­diale, le coût de la cor­rup­tion inter­na­tio­nale s’élève à plus de mille mil­liards de dol­lars. De quoi éra­di­quer la misère, ou l’attaquer sérieusement.


Poli­tique. Si on com­men­çait par là ? par gerard-pon­thieu-9


Régime aux abois = danger

« Le char de l’État navigue sur un vol­can »… Manif à Mar­seille, 7/09/10

Ce régime poli­tique est aux abois, on le sait, on le voit. Et on le véri­fie jour après jour à la façon dont le « moteur » s’emballe, risque la panne sèche ou, pire, la casse irré­ver­sible. En fait, le chauf­feur a per­du les pédales, ne contrôle plus rien tout en ayant le nez col­lé aux ins­tru­ments (de son­dage). Le réser­voir se vide – seuls 15 % des Fran­çais son­dés (CSA) sou­haitent voir Sar­ko­zy repré­sen­ter la droite à la pré­si­den­tielle de 2012.  Est-il même per­cé, ce réser­voir ? Sinon, pour­quoi toutes ces fuites ? Et aus­si ces fuites en avant – « droit dans le mur » comme disent si bien les politiciens…

Ce régime aux abois, à la limite on pour­rait s’en foutre car­ré­ment. Mais il y a dan­ger. Dan­ger démo­cra­tique grave. Dans « affo­le­ment » il y a « fol » et toute forme de folie, concer­nant le pou­voir, repré­sente une menace directe et grave pour la démo­cra­tie, donc pour cha­cun de nous.

Cette affaire Woerth-Bet­ten­court-Sar­ko­zy, si ano­dine selon nos diri­geants en poste, qu’elle affole pré­ci­sé­ment l’attelage pré­si­den­tiel. Lequel entrave le fonc­tion­ne­ment de la jus­tice – de Nan­terre à Kara­chi, des bak­chichs de mil­liar­daire à ceux des mar­chands d’armes –, et tente en même temps d’espionner la presse (la Répu­blique est bien en dan­ger !), à défaut de pou­voir entiè­re­ment la contrôler.

Un ordre aux pré­fets enfreint la léga­li­té répu­bli­caine et la Consti­tu­tion ? Et alors ? On biffe une phrase. Où est le problème ?

Les temps sont d’autant plus âpres pour cette équipe à l’agonie poli­tique qu’elle a goû­té naguère au miel facile et si fre­la­té de la séduc­tion dite bling-blingRolex, Fouquet’s, Ray-ban et man­ne­quin Car­la, toute cette paco­tille de par­ve­nus minables autant qu’incultes. Donc dan­ge­reux. Puis­qu’ « on » leur a confié les clés du palais, enfin de la bagnole ély­séenne, que voi­là déjà déco­tée à l’argus, sinon abî­mée pour un bon bout de temps. Et on sait bien aus­si que les bons gara­gistes, c’est rare de nos jours.


  • © Ch.- M. Schulz

    « Il fau­drait com­prendre que les choses sont sans espoir et être pour­tant déci­dé à les chan­ger. » F. Scott Fitz­ge­rald, Gats­by le magni­fique, 1925
    ––––
    « Le plus grand dérè­gle­ment de l’esprit, c’est de croire les choses parce qu’on veut qu’elles soient, et non parce qu’on a vu qu’elles sont en effet. » Bossuet

  • Traduire :

  • Twitter - Gazouiller

  • Énigme

    Philippe Casal,, 2004 - Centre national des arts plastiques

    Phi­lippe Casal, 2004 - Centre natio­nal des arts plas­tiques - Mucem, Marseille

  • La réa­lité vraie n’est jamais la plus manifeste. (Claude Lévi-Strauss)

    La réa­lité vraie n’est jamais la plus mani­feste.
    (Claude Lévi-Strauss)

  • 2sexpolLa Revue Sexpol ressuscitée !

    Parue de 1975 à 1981, la Revue Sex­pol (sexua­li­té / poli­tique), ses 39 numé­ros et 2000 pages ont res­sus­cité par la grace de la numé­ri­sa­tion. Un DVD est désor­mais dis­po­nible, au prix coû­tant de la numé­ri­sa­tion, de la dupli­ca­tion et des frais de port, soit 16 euros avec jaquette cou­leur et boî­tier rigide ou 11 euros sans. Ren­sei­gne­ments et com­mande en cli­quant ici ou sur la cou­ver­ture du der­nier numé­ro, ci-des­sus. En savoir plus ici sur Sexpol.
  • « Comme un nuage – 30 ans après Tchernobyl »

    Comme un nuage, album pho­tos et texte mar­quant le 30e anni­ver­saire de la catas­trophe de Tcher­no­byl (26 avril 1986). La sous­crip­tion étant close (vifs remer­cie­ments à tous les contri­bu­teurs !) l’ouvrage est désor­mais en vente au prix de 15 euros, fran­co de port. Vous pou­vez le com­man­der à par­tir du bou­ton « Ache­ter » ci-des­sous (bien pré­ci­ser votre adresse postale !) 

    tcherno2-2-300x211

    Il s’agit d’un album-pho­to de qua­li­té, à tirage soi­gné et limi­té, 40 p. for­mat A4 « à l’italienne ». Les pho­tos, prises en Pro­vence et notam­ment à Mar­seille, expriment une vision artis­tique sur le thème d’« après le nuage ». Cette créa­tion rejoi­gnait l’appel à l’organisation de « 1.000 évé­ne­ments cultu­rels sur le thème du nucléaire », entre le 11 mars 2016 (5 ans après Fuku­shi­ma) et le 26 avril 2016 (30 ans après Tchernobyl). 
  • L’argument fon­da­men­tal pour la liberté d’expression est le carac­tère dou­teux de toutes nos croyances (Ber­trand Russel)

    L’argument fon­da­men­tal pour la liber­té d’expression est le carac­tère dou­teux de toutes nos croyances. (Ber­trand Russel)

  • montaigne

    Le vrai miroir de nos dis­cours est le cours de nos vies. Mon­taigne - Essais, I, 26

    La véri­té est un miroir tom­bé de la main de Dieu et qui s’est bri­sé. Cha­cun en ramasse un frag­ment et dit que toute la véri­té s’y trouve. Djalāl ad-Dīn Rūmī (1207-1273)

  • « C’est pour dire » de Gérard Pon­thieu, est mis à dis­po­si­tion selon les termes de la licence Crea­tive Com­mons : Attri­bu­tion - Pas d’Utilisation Com­mer­ciale - Pas de Modi­fi­ca­tion (3.0 France). Pho­tos, des­sins et docu­ments men­tion­nés sous copy­right © sont pro­té­gés comme tels.
    Licence Creative Commons

  • « Si vous ne chan­gez pas en vous-même, ne deman­dez pas que le monde change »

    « Si vous ne chan­gez pas en vous-même, ne deman­dez pas que le monde change »

  • Catégories d’articles

  • Salut cousin !

    Je doute donc je suis - gp

    • 0
    • 690
    • 292
    • 9 698
    • 36 958
    • 1 602
    • 3 604
  • Calendrier

    octobre 2017
    lunmarmerjeuvensamdim
    « Sep  
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031 
    Copyright © 1996-2017 C’est pour dire. Tous droits réservés – sauf selon la license Creative Commons.
    iDream theme by Templates Next | Turbiné par WordPress